Si convertir une photo couleur en une photo noir et blanc se fait très simplement en un seul clic, cela n’est pas aussi rapide pour faire le chemin inverse. Comme vous allez le voir, cette pratique, bien que simple à comprendre, exige une bonne dose de patience pour être mise en oeuvre.

De part de mon activité de retouche et de restauration de photo, il m’arrive fréquemment de recevoir des demandes de colorisation de la part de mes clients. C’est quelque chose que je ne fais pas et laissez moi vous expliquer pourquoi…

Coloriser ses photos est une activité qui prend énormément de temps

Il y a tout d’abord la recherche de la couleur. Le vêtement que porte votre aïeul sur la photo était-il rouge ou bleu ? Si mémé Simonne n’est plus là pour vous donner la réponse, ça risque d’être compliqué… Il est également inutile d’espérer compter sur l’examen de la teinte de gris pour avoir la réponse. Et non, je suis désolé de vous décevoir mais une nuance de gris n’a pas son équivalence en couleur. Sinon, vous pouvez être sur que les logiciels actuels intégreraient une fonction automatique de rajout de la couleur en un seul clic (la version inversée de la conversion en noir et blanc). Ah, c’est beau de rêver 😉 …

Du coup, on fait souvent confiance à son nez pour choisir une couleur. Généralement, on choisi une teinte qui va aller avec la scène photographiée. Bien sur, si c’est une photo historique (par exemple un militaire), il est plus facile de trouver la couleur. Dans ce cas, le pifomètre laisse la place à de la recherche documentée avec là aussi du temps à passer…

Et puis c’est aussi une activité qui nécessite d’avoir beaucoup de patience. Imaginez : vous colorisez une robe parsemée de petites fleurs. Il faut reprendre chaque pétale, le coeur de la fleur, le fond de la robe… Bref, prévoyez votre café…

Coloriser ses photos est une activité qui nécessite un certain savoir faire

Une fois que la couleur est choisie, il faut bien sur l’appliquer sur la zone prévue et c’est souvent là que ça se gâte… Prenez une photo en couleur et regardez comment celles-ci apparaissent sur l’image. Vous constatez que les couleurs renvoyées par l’élément que vous observez sont différentes en fonction de la lumière qui vient l’éclairer. Il en résulte des nuances de couleurs quasiment infinies et c’est ça qui est très difficile à reproduire. Si je prend l’exemple d’un vêtement, les couleurs exposées directement à la lumière du soleil sont plus chaudes et tirent donc sur le jaune. A l’inverse, les couleurs qui sont à l’ombre sont elles plus froides donc bleues.

Dès lors, vous comprenez que rendre crédible la couleur qui a été ajoutée est quelque chose de très difficile à faire. Cela tient plus de la peinture que de la retouche photo.

ColorisationPhoto

On voit parfaitement sur cet exemple qu’il y a des nuances importantes dans la couleur de la robe de ce daim

Coloriser ses photos abouti à une image qui n’est pas fidèle à la réalité

Une photo en noir et blanc n’est ni plus ni moins qu’un effet spécial. Notre cerveau le sait et du coup, c’est le coté esthétique qui prime. Lorsque l’on colorise une photo, on cherche généralement à se rapprocher le plus possible de la réalité et donc à tromper le cerveau, à lui faire croire que la photo a bien été prise en couleurs.

Mais comme on ne pas connaître avec précision, qu’elle étaient les couleurs d’origine et la manière dont elles rendaient à la lumière, on abouti forcément à une image qui n’est pas fidèle à la réalité.

Du coup, le rendu final à souvent ce petit coté « artificiel » qui fait que l’on voit immédiatement que l’image a été colorisée (c’est notamment le cas de la peau qui est très difficile à reproduire).

Naturellement, ce rendu artificiel peut bien sur être une source d’inspiration pour s’essayer à la colorisation. Rien ne vous empêche en effet d’utiliser une photo couleur, de la convertir en noir et blanc et enfin de la coloriser pour lui donner cet aspect années 50-60 si caractéristique.

Voilà pourquoi je ne colorise pas les photos que je restaure : on ne peut jamais être sur que le rendu obtenu satisfera le client et le coût elevé de cette prestation est souvent incompris…

Bon, voilà… C’est la première fois que je fais une « introduction » aussi longue. Celle-ci n’a pas pour but de vous décourager mais au contraire de vous présenter ce que signifie coloriser une photo.

Ceci étant dit, voyons comment procéder…

La colorisation

Je vais être beaucoup moins bavard sur la partie dédiée au tutoriel car, comme vous allez constater, le processus de colorisation est relativement simple à comprendre.

La colorisation des photos nécessite d’avoir un logiciel qui gère les calques. La technique utilisée fait appel aux modes de fusion.

  • Commencez par ouvrir la photo à retoucher dans votre logiciel préféré (ici, Photoshop Elements).
  • Ajoutez un nouveau calque par dessus votre photo. Nommez-le du nom de la couleur que vous allez utiliser puis modifiez le mode de fusion en le passant du mode Normal ou mode Couleur. Ce nouveau mode de fusion a pour effet de permettre l’intégration de la couleur dans l’image tout en respectant les nuances de gris présentes sur le calque juste en dessous.

Colorisation photo

  • Prenez l’outil Pinceau puis sélectionnez une couleur.
  • Passez le pinceau sur la zone qui doit recevoir la couleur que vous avez sélectionnée. La coloration manque de réalisme car elle ne comporte qu’une seule teinte. Il faut donc rajouter des nuances de couleur.
ColorisationPhoto3

La teinte est plate, il faut rajouter des nuances en apportant du brun foncé et du brun plus clair

  • Créez un nouveau calque et nommez-le du nom de la couleur agrémenté d’un petit + si vous décidez d’ajouter des nuances plus foncées ou d’un petit – pour l’opération inverse. Avec cette manière de procéder, vous avez un calque pour chaque nuance de couleur, ce qui permet de revenir à postériori sur une teinte précise pour la modifier.
  • Foncez ou éclaircissez à présent la couleur que vous venez d’utilisez puis passez cette nouvelle nuance sur les zones qui doivent être plus claires ou plus foncées.
    Astuce : si vous trouvez que la nouvelle teinte est trop foncée, baissez l’opacité du calque.
Colorisation photo

La photo avec ses 3 nuances de brun sur 3 calques séparés

ColorisationPhoto4

Les nuances de brun apportent un résultat plus subtil ce qui rend l’ensemble un peu plus crédible

  • Reprenez à l’étape 2 et procédez ainsi jusqu’à ce que toutes les couleurs aient été intégrées à l’image.

Pour aller plus loin…

Si votre logiciel intègre les calques de réglages ou de remplissage, vous pouvez les utiliser pour coloriser vos photos. Dans ce cas, les retouches se feront sur le masque de fusion associé au calque. L’avantage de cette technique est que d’un clic, vous pourrez changer la couleur sans avoir à tout recommencer.
Dans cet exemple, c’est le calque de remplissage « Couleur Unie » de Photoshop Elements qui a été utilisé pour coloriser le vêtement. L’intégralité du travail de retouche est présent sur le masque de fusion présent à droite du calque.

Loïc OLIVE

A propos de l'auteur...

Bonjour et bienvenue, moi c'est Loïc. Quand je ne rédige pas d'articles, je restaure, numérise et retouche les photos de mes clients. J'interviens également en amont du processus de traitement de l'image en donnant des cours photo. (En savoir +)

 
guide retouche photo gratuit

Téléchargez mon guide gratuit sur la retouche photo

Envie de vous mettre à la retouche photo et partir sur de bonnes bases ?

Téléchargez sans plus attendre mon guide gratuit de 99 pages pour savoir par où commencer pour apprendre à retoucher vos photos.

Votre adresse mail :

Pensez à vérifier vos indésirables...

7 Partages
Partagez6
Tweetez
Enregistrer1
Partagez