Vous êtes à la recherche d’une tablette graphique de qualité ? Je vous propose de découvrir la Deco Pro S, fabriquée par XP-PEN. Que vaut-elle ? Est-ce un bon produit ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article…

Je suis un addict de la tablette graphique. Cela fait maintenant plusieurs années que j’utilise ce type de périphérique. J’y suis tellement habitué que, quand je ne l’ai pas, je n’arrive plus à travailler. Il est vrai que dans mon travail quotidien de retouche et restauration de photo, les outils que j’utilise le plus souvent sont le Tampon, le Correcteur et le Pinceau. Ces 3 outils étant sensibles à la pression, il n’y a rien d’étonnant à ce que ce périphérique soit aussi important pour moi. Si vous ne savez pas quels peuvent être les avantages à travailler à différents niveaux de pression, commencez par lire l’article consacré à l’intérêt de travailler avec une tablette graphique.

Alors, comme beaucoup de Photographes, lorsqu’il a fallu choisir un modèle de tablette graphique, je me suis tout naturellement tourné vers Wacom. Cette société étant la plus connue, ses produits étant réputés, je n’ai pas cherché plus loin. 5 ans plus tard, mon Intuos Pro M est plus que fatiguée. Alors, lorsque la société Japonaise XP-Pen m’a contacté pour tester l’un de leurs produits, j’ai dit oui. Leur catalogue de références étant très complet, je leur ai demandé de me faire parvenir l’équivalent de l’Intuos Pro (ma tablette actuelle) et, quelques jours plus tard, j’ai reçu la XP-PEN Deco Pro S.

 Tablette graphique Deco Pro S

Je vous propose donc de découvrir ce produit ensemble. Une dernière précision avant de vous le présenter. Je suis photographe retoucheur et pas dessinateur. J’ai donc quasi-exclusivement testé cette tablette graphique avec Affinity Photo, le logiciel que j’utilise quotidiennement dans mon travail. Il va de soit que si vous utilisez les des deux Photoshop, la compatibilité de ce matériel avec ce logiciel est bien entendu de mise.

Présentation Deco Pro S

Physiquement parlant, je trouve que la Deco Pro a un look plutôt réussi avec son mélange d’aluminium et de plastique noir. Je ne suis d’ailleurs pas le seul à le penser vu qu’elle a remporté remporté deux prix de design.

La surface de travail est fine (7 mm) et la prise en mains est agréable. De part les matériaux choisis, elle ne fait pas toc et donne une impression de robustesse. Ni trop lourde, ni trop légère (645 g sur ma balance de cuisine), aucune vis n’est visible au verso. Celles-ci sont camouflées derrière les deux grandes bandes de plastique noir antidérapant, ce qui ne risque pas de rayer mon plan de travail en hêtre massif ciré (oui, je sais, j’ai des goûts de luxe… 🙂 ).

Par contre, la tablette est plutôt grande. En la sortant de la boite, j’ai cru que l’on m’avait livré la version taille M. Si vous envisagez de l’utiliser uniquement pour faire de la retouche photo, je vous conseille de prendre la taille S. C’est amplement suffisant. En plus, vous ferez des économies.
Les photographes nomades apprécieront la taille de la boite en carton à peine plus grande que la tablette et dont le couvercle intérieur est recouvert d’une épaisse couche de mousse. A défaut d’un étui de transport, la tablette sera parfaitement protégée dans son emballage d’origine.

Caractéristiques techniques :

  • Systèmes d’exploitation supportés : Mac Os (10.10 à 10.15) , Windows (7 à 10), Linux (Ubuntu、Centos、Arch、Mint、Red Hat、Debian、manjaro、elementary)
  • Tablette non tactile de 351 x 199,5 x 16,5 mm (taille S) et 400 x 227 x 16,5 mm (taille M). Surface active de 231 x 130 mm (taille S) et 279 x 257 mm (taille M)
  • Détection de l’inclinaison du stylet jusqu’à 60 °
  • 8192 niveaux de pression
  • 8 boutons entièrement paramétrables + 1 roue tournante dont l’intérieur réagit comme un trackpad
  • Poids : environ 650 g et 13 g pour le stylet
  • Connectique par USB-C

Le kit de base comprend :

  • La tablette
  • Le Stylet + 8 mines de rechange (toutes identiques) dans un étui de forme cylindrique
  • Un cable USB de 1,5 m environ
  • Deux adaptateurs : un USB – USB-C et un USB – micro USB
  • 1 gant anbidextre en Lycra

Installation et mise en route de la tablette graphique

Une tablette graphique est un objet personnel. C’est comme un rasoir électrique, ça ne se prête pas 😉 . L’un des intérêts à utiliser ce type de périphérique réside justement dans le fait de pouvoir l’adapter à sa façon de travailler. En effet, nous n’utilisons pas forcément les mêmes logiciels ni les mêmes outils pour retoucher nos photos ou pour dessiner. De même, notre flux de travail est différent. Tout cela influe forcément sur la manière d’utiliser et de régler une tablette.

La première chose à faire avant d’utiliser la Deco Pro S est donc de télécharger le pilote sur le site du fabricant. Tant que vous y êtes, profitez-en pour télécharger le manuel d’utilisation au format PDF. Il est en Français et le lien de téléchargement est sur la même page.

Attention ! si vous utilisiez une autre tablette avant la Deco Pro, il est vivement conseillé de désinstaller le pilote qui gère le fonctionnement de votre ancienne tablette. Sans cela, il risque d’y avoir des conflits entre les pilotes et cela ne fonctionnera pas. J’en ai moi-même fait l’expérience. Alors que je pensais avoir tout désinstallé, la Deco Pro ne fonctionnait pas. Il m’a fallu supprimer manuellement l’icône Wacom dans les préférences système (je précise que j’utilise un Mac).

Une fois le logiciel installé, il suffit de cliquer sur PenTabletSetting. L’application s’ouvre et on peut s’attaquer au paramétrage de sa tablette.

Bonne nouvelle, le logiciel est en Français (même s’il reste quelques mentions à traduire, j’en reparle plus bas).

Comme, je l’ai dit plus haut, il est rare que les réglages par défaut conviennent. 4 onglets permettent donc de régler la tablette à ses besoins. Je ne vais pas passer ici en revue toutes les options. Dans la plupart des cas, les intitulés des options/boutons sont suffisamment explicites pour se passer de commentaires. A la place, je vais plutôt vous présenter les réglages que j’ai choisi moi pour régler la Deco Pro. Ce sera peut-être plus simple, pour les néophytes de mieux comprendre l’intérêt de travailler avec une tablette et aussi de comprendre pourquoi moi, je l’ai réglée de cette façon.

L’onglet Stylet

Pen Tablet Setting - onglet stylet

Pen Tablet Setting – onglet stylet

J’ai laissé les réglages par défaut pour les boutons du stylet : L’outil Gomme sur le bouton du haut et le clic droit sur le bouton du bas.

Fonction Désactiver la pression décochée. Si personnellement j’utilise une tablette c’est avant tout pour profiter justement des niveaux de pression.
Fonction Disable Tip message (non traduit) cochée. ça évite d’avoir le nom de la fonction qui apparaît en vert en bas d’écran à chaque fois que l’on appuie sur un bouton de la tablette (à la longue, je trouve cela très désagréable).
Fonction Disable Key Function décochée. Le but étant pour moi de pouvoir créer mes propres raccourcis sur les boutons de la tablette.
Je suis resté à 0° pour l’option Définition de la surface active car j’utilise la tablette sur un ordinateur dont l’écran est orienté horizontalement.
Pour la sensibilité à la pression, le réglage linéaire me convient bien (ligne droite). Si l’utilisateur a tendance à appuyer fort ou faiblement sur la surface tactile, ou s’il a besoin de travailler à faible ou forte pression, il peut faire évoluer la courbe pour personnaliser les niveaux de pression.
Enfin, j’ai coché coordonnées en absolu pour ne pas avoir à travailler comme avec une souris c’est à dire soulever le stylet lorsque l’on est arrivé au bord de la tablette pour le reposer un peu plus vers le centre.

L’onglet Moniteur

Pen Tablet Setting - onglet moniteur

Pen Tablet Setting – onglet moniteur

Ici, je reste dans le réglage Full monitor pour permettre au curseur d’aller sur toute la surface de l’écran.
Je précise que la Deco Pro gère parfaitement le mode multi écran

L’onglet Surface tablette

Pen Tablet Setting - onglet surface tablette

Pen Tablet Setting – onglet surface tablette

Là, par contre, j’ai souhaité que le bas de la tablette ne soit pas actif. J’ai donc délimité manuellement la zone d’activité en excluant le bas de la tablette. Ceci me permet d’aller en bas d’écran sans avoir à positionner le stylet tout en bas de la tablette. Ça facilite ainsi l’apparition des icônes d’application qui sont masqués et n’apparaissent qu’au survol du pointeur lorsqu’il arrive justement en bas d’écran (j’espère que vous me comprenez…).

J’ai mis Whell Led et Tablet Led sur 0 car je préfère rester dans la sobriété et ne souhaite pas avoir les lumières bleues de la roue et les repères blancs de la zone active de la tablette qui soient visibles. Du coup, je ne sais pas quand elle est débranchée mais vu qu’elle est toujours branchée…

L’onglet Raccourci

Pen Tablet Setting - onglet raccourci

Pen Tablet Setting – onglet raccourci

C’est l’onglet le plus important. Celui sur lequel l’utilisateur peut vraiment personnaliser sa tablette en fonction de ses besoins.

Je n’ai pas touché aux réglages K1 à K8 qui correspondent aux 8 boutons plats présents sur la tablette. Ces réglages permettent d’attribuer une action qui sera toujours la même et ce, quelque soit le logiciel que vous utiliserez. A la place j’ai préféré paramétrer les boutons en fonction du logiciel que je vais utiliser. Par contre, pour les réglages S1 et S2 (la roue tournante et le trackpad, au centre), j’ai choisi les réglages génériques, tout simplement parce que cela me suffit.

Configuration Deco Pro S

Exemple des réglages persos avec le logiciel Affinity Photo

Le manuel (en PDF) et les captures d’écran n’étant pas très explicites, je vais détailler ici comment paramétrer un raccourci clavier sur un bouton de la Deco Pro (environnement Mac) :

  • cliquer sur le bouton ToucheConfig (en bas à droite),
  • cliquer sur le + à droite de la zone Application Program Option et sélectionner le logiciel à associer à la tablette (ici, Affinity Photo)
  • cliquer sur l’un des 8 boutons à paramétrer
  • aller sur l’onglet raccourci sur la nouvelle fenêtre qui apparait puis cliquer sur la liste déroulante Raccourci par défaut. Sélectionner l’option souhaitée pour le raccourci. Si l’option recherchée n’est pas disponible, appuyez sur les touches du clavier pour créer le raccourci qui permet de réaliser l’option souhaitée. Par exemple, dans mon cas, j’ai simplement appuyé sur les touches Cmd et Z de mon clavier car c’est le raccourci clavier de la fonction annuler.
    nommer le nom du raccourci dans le champ Alias puis valider par ok.
  • Pour paramétrer un autre bouton ou pour pouvoir utiliser ce même bouton avec un autre logiciel, il suffit de recommencer la procédure à partir de l’étape 2.

Bien entendu, lorsque les réglages sont terminés, il ne faut surtout pas oublier de les enregistrer en cliquant sur Exporter le fichier config. On ne s’est quand même pas donné tout ce mal pour avoir à tout refaire en cas d’utilisation de la tablette sur plusieurs ordinateurs, de plantage ou de réinstallation du système, etc…

Utilisation de la Tablette Graphique XP-PEN

Le stylet est léger et agréable. A l’oeil, je ne distingue pas de différence de diamètre entre la base du stylet XP-PEN et le stylet Wacom. Par contre, le haut du stylet est évasé. Cela ne nuit aucunement à la prise en mains et le caoutchouc antidérapant est parfait. Il ne colle pas aux doigts. je ne ressent aucune gène, même après plusieurs heures d’utilisation.

La tablette est réactive, il n’y a aucun délai entre le mouvement et l’affichage du pointeur à l’écran.

A vue de nez, je dirai que le pointeur réagit au positionnement du stylet lorsque celui-ci est positionné à environ 2 cm au dessus de la surface active de la tablette. C’est parfait !

De la même manière, rien à signaler au niveau de la réaction du stylet à la pression. C’est tout aussi souple et agréable qu’avec la référence concurrente. RAS non plus au niveau de la précision du stylet, tout est nickel.

Stylet Deco Pro S

En ce qui concerne l’inclinaison du stylet, je ne vois pas non plus de différence avec ma tablette actuelle même si, je dois le préciser, c’est une fonction que je n’utilise quasiment jamais (c’est plus pour les dessinateurs que les photographes)

Par contre, je constate que la mine « accroche » plus sur le support que sur ma tablette actuelle. On a vraiment l’impression d’avoir un feutre dans la main. Honnêtement, cela ne me dérange pas du tout (ce serait même plutôt le contraire). Les mines sont faciles à retirer. je ne suis pas sur d’avoir compris comment fonctionne la petite pièce métallique de retrait de la mine mais si vous avez des ongles, il suffit de pincer la mine et de tirer pour l’extraire. Suivez ce lien pour l’achat de mines supplémentaires (c’est la référence PA1 qu’il faut sélectionner).

Après quelques semaines d’utilisation, je me suis habitué à la roue qui est une nouveauté pour moi. J’aurai préféré qu’elle soit crantée car j’y ai réglé la fonction zoom. Par contre, comme avec les tablettes de la concurrence, je ne suis pas très fan de la zone tactile circulaire. Je ne vois pas trop à quoi elle pourrait me servir dans mon quotidien. J’imagine que c’est important pour ceux qui dessinent… Du coup, je ne l’utilise pas.

En ce qui me concerne, avoir les 4 boutons 2 par 2 l’un à côté de l’autre est plus pratique que les 4 l’un en dessous de l’autre. Quand je travaille, je regarde mon écran et je suis sans arrêt à cliquer sur les 4 boutons du bas que j’ai paramétré de la manière suivante : la zone cible que j’utilise avec les outils Tampon et Correcteur, la variation de la taille/dureté de l’outil, l’outil main pour me déplacer dans l’image et la fonction annuler pour revenir en arrière). Lorsque je travaille, je clique énormément sur ces 4 boutons (plusieurs centaines, voir milliers de fois pour les photos les plus abîmées). Le fait d’avoir les 4 boutons rapprochés me permet avec l’index de passer de l’un à l’autre sans avoir à quitter l’écran des yeux. Et ça, je dois reconnaître que j’ai du mal à le faire avec les quatre boutons alignés l’un sous l’autre de ma tablette Wacom.

J’ai l’impression que la surface de la tablette est moins sujette aux rayures. Au bout de 4 bonnes semaines d’utilisation, je ne vois pas la moindre trace de stylet (je précise que la surface de la zone active est noir mat). J’ai l’impression que la mine du stylet est plus tendre que le produit conccurent. C’est peut-être ça la raison…

Au chapitre des regrets…

L’application PenTabletSetting est mal conçue et mal traduite en Français, notamment la partie la plus importante, celle concernant le paramétrage des boutons de raccourcis. Si vous souhaitez allouer plusieurs actions sur la roue et le trackpad, pour risquez de chercher un moment… De même, l’application ne gère pas les claviers Azerty. Pour définir les raccourcis, il ne faut donc pas tenir compte de ce qui s’affiche à l’écran. Par exemple pour paramétrer la fonction Annuler sur le bouton en bas à droite, en appuyant sur les touches Cmd + Z, c’était Cmd + W qui s’affichait. Tout simplement, n’en tenez pas compte, ça marche quand même…

L’application est assez différente entre les environnements Mac et PC. Ce qui j’appelle S1 et S2 dans l’environnement Mac s’appelle K1 et K2 dans l’environnement PC. Pourquoi ces dénominations différentes ? Si vous travaillez sous Windows, les copies d’écran présents dans cet article ne vous seront pas d’un grand secours. Quand à l’application sous Linux, je ne sais pas de quoi elle a l’air…

De la même manière, le manuel d’utilisateur, téléchargeable sur le site de l’éditeur, n’est pas clair. De plus, il ne présente pas le paramétrage de l’outil sous Linux

Les 8 mines fournies sont toutes identiques. Si, pour un photographe retoucheur, cela ne pose aucun soucis (sauf à ne pas aimer la sensation de glisse de la mine), cela peut peut-être un problème pour les dessinateurs pour qui cela peut être important.

Etui rangement stylet Deco Pro S

En parlant de mines, j’aurai préféré que celles de rechange soient stockées dans le socle permettant de maintenir le stylet en position verticale plutôt que dans l’autre embout de l’étui cylindrique qui lui est resté dans la boite.

Même si personnellement je n’utilise pas la fonction gomme sur l’embout opposé du stylet, cela pourrait être interessant de la retrouver pour certains utilisateurs qui pourraient y être habitués s’ils ont déjà utilisé un produit de la concurrence.

Conclusion

J’avoue avoir eu quelques difficultés à paramétrer la Deco Pro. Le logiciel n’est pas ergonomique, il est mal traduit. J’ai été obligé de contacter XP-Pen pour bien comprendre comment fonctionne le paramétrage de plusieurs actions sur la roue et le trackpad. Il faut à mon sens revoir en priorité la conception du logiciel de paramétrage de la tablette, c’est clairement son point faible. Mais, maintenant que j’ai compris, c’est nickel !

Par contre, au niveau du matériel, par rapport à mes besoins de photographe retoucheur, j’ai beaucoup de mal à voir une quelconque différence de qualité de fabrication ou de performance entre la Deco Pro et ma Wacom Intuos Pro de 2015 que j’utilise actuellement.

Alors oui, la surface active n’est pas tactile et elle ne fonctionne pas sans fil. Mais bon, est-ce bien important ? C’est à vous de voir…

Par contre, au niveau du prix, la différence est de mise. 120-130 € pour la Deco Pro S contre 220-230 € pour la Wacom Intuos Pro S. Forcément, ça laisse à réfléchir…

Le stylet de la Deco Pro S

En savoir plus sur la Deco Pro S de XP-PEN

Et vous, utilisateurs de la Deco Pro, qu’est ce que vous aimez, qu’est ce que vous aimez moins ? N’hésitez pas à commenter cet article. Je suis curieux de savoir ce que vous pensez de cette tablette que vous possédez. Et pour les autres, posez-moi vos questions. Je ferai de mon mieux pour vous répondre le plus précisément possible.

Ces autres articles parlent aussi de : Affinity Photo Idée cadeau Tablette Graphique

Loïc OLIVE

A propos de l'auteur...

Bonjour et bienvenue, moi c'est Loïc. Quand je ne rédige pas d'articles, je restaure, numérise et retouche les photos de mes clients. J'interviens également en amont du processus de traitement de l'image en donnant des cours photo. (En savoir +)

 
guide retouche photo gratuit

Téléchargez mon guide gratuit sur la retouche photo

Envie de vous mettre à la retouche photo et partir sur de bonnes bases ?

Téléchargez sans plus attendre mon guide gratuit de 99 pages pour savoir par où commencer pour apprendre à retoucher vos photos.

Votre adresse mail :

Pensez à vérifier vos indésirables...

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
Partagez