Apprenez à retoucher vos photos...

L’arrivée de la photo numérique dans les foyers a vu apparaître de nouvelles maladies comme par exemple la frénésie de la « danse de l’index » ou encore les boulimiques de pixels. Conséquences : des milliers de photos (plus ou moins réussies d’ailleurs) pullulent aujourd’hui dans vos appareils numériques. Il arrive donc fatalement un moment ou vous allez vous poser la question suivante : quelle(s) solution(s) choisir pour stocker et sauvegarder mes photos numériques ?

Article mis à jour le 07/11/2016

Vos photos, c’est une partie de votre vie, c’est votre héritage, votre histoire. C’est la mémoire que vous transmettrez à vos descendants et c’est tout ce qu’il restera lorsque vous ne serez plus là (à moins que l’on réussisse d’ici là à transférer les souvenirs contenus dans votre cerveau sur un nouveau support, ce qui, entre nous, ne me réjoui gère…).

Bref, tout ceci pour vous rappeler que vos photos numériques sont un bien immatériel mais tellement précieux. Leur stockage sur le disque dur de votre ordinateur ou la mémoire flash de votre tablette est tout sauf suffisant. Une maladresse, une catastrophe et hop, plus rien…

Il faut donc prévoir un système de conservation qui soit à la fois fiable et pérenne dans le temps. Deux possibilités s’offrent à vous : imprimer vos photos ou les stocker.

Je ne vais pas développer ici la partie relative à l’impression car c’est plus un moyen de partage que de stockage (ceci dit, pour ceux que ça intéresse, je vous invite à lire mon plébiscite sur les tirages photos). Reste donc la solution consistant à stocker ses photos numériques. Et là aussi, vous avez le choix entre deux possibilités :

  • Les stocker sur un support numérique « à la maison »
  • Les stocker à l’extérieur « dans le cloud »

Comme toujours, chaque solution a bien entendu ses avantages et inconvénients…

Le stockage sur support numérique

Les CD et DVD.

Je ne vous recommande pas ce mode de stockage. Ceci, pour plusieurs raisons :

  • C’est une technologie vieillissante et en fin de vie.  Il suffit de regarder ce qui se passe dans l’industrie musicale. Nous sommes de moins en moins nombreux a acheter des CD. De plus en plus d’ordinateurs sont dépourvus de lecteurs de CD/DVD. Comment ferez-vous pour les lire d’ici quelques années quand ces lecteurs auront complètement disparu ?
  • L’espace de stockage est très limité : 600 Mo pour un CD (ce qui est ridicule aujourd’hui) et 4,5 Go pour un DVD (c’est pas beaucoup mieux). Si je prends l’exemple d’un poids moyen de 10 Mo par photo, ça fait 60 photos par CD et 450 par DVD. Il n’y a plus qu’à prévoir toutes ses boites à chaussures pour stocker ses disques…
  • La vitesse de lecture et d’écriture est lente, très lente, trop lente…
  • Ils sont fragiles. Une rayure un peu profonde et c’est foutu !
  • Leur durée de vie est d’environ 10 ans. Même si vous prenez un maximum de précautions, vous n’avez aucune garantie que vos disques seront lisibles le jour ou vous en aurez besoin.

Les mémoires flash

Ce mode de stockage, nettement plus adapté à la sauvegarde comprend deux types de produits :

1. Les cartes (SD, micro SD, Compact Flash, etc.) et les clés USB

De plus en plus de personnes font le choix des mémoires flash pour conserver leurs données. Ce choix est loin d’être idiot car ce mode de stockage offre de nombreux avantages :

  • Leur vitesse de lecture et d’écriture est élevée (plusieurs centaines de Mo/s pour les meilleures d’entre elles).
  • Du fait de leur très faible consommation, il n’y a pas de risques de surchauffe.
  • Elles offrent une très bonne résistance aux chocs du fait de l’absence de pièces mécaniques. Elles survivent même au passage dans le tube digestif d’un alligator !
  • L’espace de stockage est conséquent (on en est aujourd’hui à 512 Go, soit autant que le disque dur de certains ordinateurs)
  • Certaines, comme les cartes SD ou les clés USB, sont bon marché (à condition de ne pas choisir des vitesses d’écriture et des espaces de stockage trop importants).
  • Elles prennent très peu de place.
  • Certaines, comme les cartes SD, intègrent un système de protection physique des données contre tout risque d’effacement accidentel (sous la forme d’un petit loquet que l’on peut mettre en bas en position Lock).
carte SD

Acheter une carte SD…

Surtout prenez de bonnes cartes. Elles ne se valent pas toutes. Des fabricants comme Sandisk et Lexar sont reconnus pour la qualité de leurs produits.

Le choix de ce support peut-être intéressant, notamment si vous avez choisi le format JPEG pour vos photos. Dans ce cas, il vous suffit d’acheter une nouvelle carte lorsque celle présente dans votre appareil est pleine. On les numérote et le tour est joué ! Si je reprends l’exemple de 10 Mo par photo, ça fait quand même 6400 photos sur une carte de 64 Go. Ca laisse de quoi voir venir…

De plus, avec ce système, vous conservez la photo d’origine telle que prise par votre APN, ce qui est l’une des 5 règles d’or à observer pour tout photographe.

La seule véritable inquiétude concerne la durée de vie de leur mémoire (si vous avez des infos là dessus, je suis preneur…) et le fait que les cycles d’écriture/effacement soient plus limités que sur un disque dur. Un conseil donc : écrivez-effacez le moins possible de données sur un support mémoire flash destiné à l’archivage.

2. Les disques SSD

Disque SSD

Acheter un disque SSD…

C’est la solution d’avenir. Ils remplacent petit à petit les disques durs classiques présents dans les ordinateurs. Les avantages sont les mêmes que pour les cartes à mémoire flash : une vitesse de lecture/écriture imbattable (elles dépassent les 500 Mo/s), un faible encombrement, une robustesse due à l’absence de pièces mécaniques et une faible consommation.

Malheureusement, technologie récente oblige, les prix sont encore assez élevés.

Les disques durs

C’est la solution la plus développée à ce jour et c’est tout naturellement celle qui vient à l’esprit de la plupart d’entre vous. C’est vrai que ce système offre de nombreux avantages :

  • Son espace de stockage est très important. On ne parle plus de Go mais de To.
  • Le coût au Go est imbattable (quelques centimes)
  • La sauvegarde des données peut se faire automatiquement (j’en parle un peu plus bas)

Malheureusement ce système à aussi ses revers :

  • La durée de vie des disques durs est limitée (cf. l’étude – en anglais – réalisée par Backblaze, une société spécialisée dans le stockage des données, sur la longévité de leurs propres DD)
  • Il est fragile et sensible aux chocs. Un disque dur est un assemblage de pièces électroniques mais aussi mécaniques (tête de lecture, plateaux, roulements etc.). Il suffit qu’il tombe de sa propre hauteur pour que les données aient de grandes chances (ou plutôt malchances) d’être perdues.

Quel type de disque dur choisir ?

Il existe deux formats : 2,5′ ou 3,5′

Disque Dur

  • Avantage du format 2,5 ‘ : il est bien sur plus petit et donc facilement transportable (attention aux chocs !!) et auto-alimenté par son port USB (ça fait toujours une prise de moins d’encombrée).
  • Avantage du format 3,5′ : il offre un espace de stockage plus important (plusieurs To), peut fonctionner en Wifi et peut proposer de nombreuses connectiques supplémentaires (USB, HDMI, cartes mémoire flash, Firewire, eSATA etc.)

Acheter un disque dur…

Le dock (ça ressemble à un grille-pain) est l’une des solutions les plus économiques car il permet de recevoir des disques durs internes (2,5′ et 3,5′), moins chers que les disques externes. Une fois plein, il suffit d’acheter un nouveau disque…

Acheter un dock pour disque dur…

Quel type de sauvegarde ?

Oubliez la sauvegarde classique, celle qui correspond au fameux copier/coller. On y pense une fois tous les quatre matins jusqu’au jour ou…

Une bonne sauvegarde est une opération qui fonctionne en tâche de fond et ou l’on a rien à faire.

La sauvegarde incrémentielle ou incrémentale est une sauvegarde intelligente. Seuls les nouveaux fichiers ou ceux qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde sont à nouveau enregistrés. Cette méthode offre de nombreux avantages : elle est plus rapide (normal elle ne s’occupe que de ce qui a changé), propose une sauvegarde à jour avec même la possibilité de remonter « dans le temps » pour récupérer un fichier préalablement supprimé.

Sur les Mac c’est Time Machine qui se charge de faire le boulot et sur les PC, il vous faudra activer File History.

Prenez l’habitude d’allumer votre DD externe tous les jours et vous aurez votre sauvegarde quotidienne, c’est aussi simple que ça…

Le stockage dans le cloud

Nuage

Stocker ses photos sur un support numérique à la maison, c’est bien mais malheureusement, ce n’est pas suffisant… Une fausse manipulation, un incendie, un cambrioleur, une panne, un dégât des eaux… et tout est perdu ! Sans compter sur le fait qu’aucun de ces modes de stockage n’est d’une fiabilité absolue.

La deuxième solution qui s’offre à vous est donc de confier à un tiers le stockage et la protection de vos données. C’est la fameuse sauvegarde « dans les nuages » (le cloud on dit, quand on est branché 🙂 ). Vos photos se retrouvent donc dans des Data Center, c’est à dire des lieux sécurisés dans lesquels sont stockés des serveurs avec des centaines de disques durs (les mêmes qu’à la maison, ils sont juste un peu plus nombreux).

Avec le stockage dans le cloud :

  • Ce sont des professionnels qui se chargent du stockage. Les photos sont (enfin je l’espère !) mieux protégées que chez vous.
  • Les photos peuvent être stockées dans plusieurs data centers. Ainsi, il y a donc toujours une copie de sauvegarde quelque part, ce qui limite considérablement le risque de perte des données.
  • Vous pouvez avoir accès à vos images de n’importe quel ordinateur connecté au web même si, pour des questions de sécurité, je vous conseille de n’utiliser que votre ordinateur pour vous connecter à votre espace. Veillez également à avoir un anti virus à jour et un mot de passe différent du fameux 0123456.

Bien entendu, cette solution a aussi ses points faibles :

  • On ne sait pas toujours ou sont stockées les photos. Cela peut être une source d’inquiétude pour certains utilisateurs car certains pays autorisent le gouvernement à mettre le nez dans vos affaires (loi Patriot Act aux Etats-Unis par exemple).
  • Un Data Center est une cible de choix pour les pirates informatiques ou le cyber terrorisme (mais bon, le sont elles vraiment chez vous ?).
  • Il vaut mieux avoir un internet à très haut débit car ça prend du temps de transférer et télécharger ses données sur un serveur distant.
  • On ne sait pas ce qu’il peut advenir de vos données en cas de faillite de la société.

Il existe des solutions de stockage dans le cloud gratuites ou payantes. Etudiez soigneusement les offres de cloud gratuit qui très souvent sont limitées (soit en terme d’espace de stockage soit en capacité de stockage par mois).

Conclusion

Comme toutes choses, la solution idéale n’existe pas. Il faut donc multiplier  les sources et lieux de stockage de vos photos pour tirer parti des avantages des différentes solutions proposées : DD/Cloud, mémoire Flash/Cloud. Pour les allergiques ou réfractaires au stockage en ligne, prévoyez au minimum deux copies de sauvegarde : une chez vous et une autre chez une personne digne de confiance.

Sauvegarder ses photos implique d’avoir un minimum de rigueur et d’organisation. Définissez votre petite procédure et respectez-la.

N’hésitez pas non plus à recopier les photos pour les passer d’un ancien à un nouveau support. Vous limiterez ainsi le risque de « perte de mémoire » et assurerez ainsi la pérennité de vos supports.

A propos de l'affiliation…

Le lien de produit présent ci-dessus est un lien affilié. En cliquant sur celui-ci, le vendeur sait (via les fameux cookies), que vous êtes allé sur mon site. Si vous achetez le produit, celui-ci me reverse alors une petite commission en tant que rapporteur d’affaires. L’argent récolté me permet ainsi de faire vivre ce blog. C’est un partenariat gagnant-gagnant. Vous ne payez pas plus cher, j’apporte des clients au vendeur ce qui me rapporte un peu d’argent. Si vous ne voyez pas ce lien, désactivez votre bloqueur de publicité

Ces autres articles parlent aussi de : APN Idée cadeau
7 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer2
+11
Partagez2