Vous n’êtes pas satisfait du virage en tons sépia proposé en standard par votre logiciel de retouche photo ou votre appareil photo numérique ? Pourquoi dans ce cas ne pas le faire vous même ? Avec cette technique vous allez enfin pouvoir créer vos propres teintes de couleur.

Le virage colorimétrique de vos photos peut dans bien des cas permettre de redonner de l’attrait à un cliché que vous croyiez perdu. En effet, il est souvent intéressant d’effectuer ce traitement dans les cas suivants :

  • Pour récupérer une image floue, vous avez été obligé de pousser la netteté au maximum. Du coup, votre photo a un grain ou des artéfacts important.
  • Votre photo est très contrastée et elle ne rend pas grand chose en couleurs.

L’effet « vieille photo » qui résulte de ce virage colorimétrique se marie généralement très bien avec par exemple des photos de paysage ayant un ciel menaçant, des scènes de rue prises « sur le vif » ou des portraits.

La photo présente sur ce tutoriel en est un bon exemple. Lors de la prise de vue, le vent soufflait assez fort et mon trépied à très légèrement bougé. Résultat : une image floue (ce que l’on ne voit pas forcément à l’écran du fait de sa taille). Nous allons donc lui donner une seconde vie en lui mettant un petit « coup de vieux ».

Phare de l'île vierge

L’image de départ…

Voyons donc tout de suite comment faire cette conversion. Comme d’habitude, je détaille la méthode à la fois avec le logiciel Photoshop Elements (PSE) et Gimp.

Avec Photoshop Elements (PSE) :

Commencez par convertir votre photo en noir et blanc. Pour se faire, allez dans le menu Accentuation/Convertir en noir et blanc puis choisissez l’un des préréglages proposés par PSE (paysage saisissant dans l’exemple ci dessous) ou déterminez le votre en jouant avec les curseurs d’intensité et/ou de contraste.

Photo en noir et blanc avant virage des couleurs

Photo convertie en noir et blanc et fortement contrastée

Ajoutez un calque de réglage Teinte/Saturation puis cochez l’option « Redéfinir » avant de déplacer les curseurs pour obtenir l’effet désiré. Vous pouvez agir sur 3 paramètres :

  • La teinte qui vous permet de choisir la couleur désirée.
  • La saturation qui elle, joue sur la quantité de gris qui sera présent dans la couleur que vous avez sélectionnée. Une valeur assez basse (entre 5 et 20) vous permettra de donner une légère teinte.
  • La luminosité va quant à elle, vous permettre de déterminer l’intensité lumineuse de votre couleur (du clair au foncé).
Fenêtre calque de réglage Teinte Saturation Luminosité

Fenêtre calque de réglage Teinte/Saturation/Luminosité

Personnellement, je n’utilise pas très souvent le troisième paramètre. Je préfère en effet, rajouter un second calque de réglage Luminosité contraste (Calque/Nouveau calque de réglage…). Si vous aussi, vous choisissez cette option, n’hésitez pas à pousser les curseurs à des valeurs élevées. En effet, comme annoncé ci dessus, les virages de couleurs s’accommodent bien des écarts importants qu’il peut y avoir entre les tons clairs et les tons foncés. Sur les photos ci dessous, le fait de contraster fortement l’image leur donne un rendu « dramatique ».

Pour vous aider dans vos réglages, voici quelques exemples de rendus avec les valeurs de Teinte, Saturation et Luminosité (les valeurs sont identiques pour les deux logiciels) :

Virage photo sépia

Virage crème : Teinte = 42 ; Saturation = 6 ; Luminosité = 0

Virage photo bleuté

Virage bleuté : Teinte = 210 ; Saturation = 15 ; Luminosité = 0

Virage photo verdâtre

Virage verdâtre : Teinte = 180 ; Saturation = 8 ; Luminosité = 0

Si vous souhaitez rajouter un peu de grain à votre photo, ne vous gênez surtout pas. C’est le cas pour cette image que je trouvais un peu trop lisse. Pour cela, allez dans le menu Filtre puis Bruit/Ajout de bruit…

Avec le logiciel The Gimp :

La conversion en noir et blanc s’effectue par le biais du menu Couleurs/Désaturer… Comme pour Photoshop, vous avez le choix entre plusieurs préréglages (clarté, luminosité ou moyenne).

L’ajout de contraste s’effectue via le même menu (Couleurs/Luminosité-contraste…).

Enfin, pour le virage colorimétrique de votre photo il ne faut pas utiliser la fonction Teinte-Saturation comme pour Photoshop mais la fonction Colorier (toujours dans le menu Couleurs).

Et voilà !, votre photo a dorénavant la dominante couleur de votre choix.

Ces autres articles parlent aussi de : Filtre Gestion des calques Photoshop Elements The Gimp

Loïc OLIVE

A propos de l'auteur...

Bonjour et bienvenue, moi c'est Loïc. Quand je ne rédige pas d'articles, je restaure, numérise et retouche les photos de mes clients. J'interviens également en amont du processus de traitement de l'image en donnant des cours photo. (En savoir +)

 
guide retouche photo gratuit

Téléchargez mon guide gratuit sur la retouche photo

Envie de vous mettre à la retouche photo et partir sur de bonnes bases ?

Téléchargez sans plus attendre mon guide gratuit de 99 pages pour savoir par où commencer pour apprendre à retoucher vos photos.

Votre adresse mail :

Pensez à vérifier vos indésirables...

3 Partages
Partagez3
Tweetez
Enregistrer
Partagez