Apprenez à retoucher vos photos...

PhotoFiltre est l’un des logiciels les plus utilisé par les amateurs de retouche d’image (9% des visiteurs de mon site à l’heure ou j’écris ces lignes). Qu’est ce qui fait le succès de ce logiciel ? A qui s’adresse t-il ? Qu’elles sont ses limites ?

PhotoFiltre est un logiciel conçu pour les débutants et qui utilisent un PC qui tourne sous Windows. Il fait partie de la catégorie des logiciels qui gèrent les calques.

PhotoFiltreLogo

Les deux raisons qui font sont succès est que c’est tout d’abord un logiciel gratuit et très léger (5 Mo).  C’est aussi un logiciel simple. La prise en mains se fait rapidement et on est vite à l’aise. Du coup, beaucoup d’utilisateurs finissent par l’adopter (c’est pas plus compliqué que ça…).

Voyons donc à présent ce qu’il a dans le ventre…

FonctionsOUINON
Gestion des calquesX
Calques de réglagesX
Masques de fusionX
Présence des modes de fusionX
Présence de filtres créatifsX
Correction des yeux rougesX
Gestion des courbesX
Gestion des niveauxX
Correction des perspectivesX
Corrections des déformations de l'objectifX
Dessin vectorielX
Lecture fichier RawX
Assemblage photo panoramiqueX
Assemblage HDRX
CatalogageX
Effets de texteX
Effets d'ombresX
Création de formes personnaliséesX
Gestion des modes de couleursX
Gestion des scriptsX
Partage sur les réseaux sociauxX

L’espace de travail

L’interface de PhotoFiltre est simple et claire. Contrairement aux autres logiciels, les calques qui constituent l’image sont disposés à gauche de l’écran et les outils à droite. Il suffit de cliquer sur l’outil souhaité pour afficher les options de l’outil en question. Pour le reste, on retrouve bien sur les menus standards à ce type de logiciel (Calque, Sélection, Filtre…), et les icônes en haut de l’écran.

PhotoFiltreEspaceTravail

L’espace de travail de PhotoFiltre

Les options de personnalisation de l’espace de travail sont très réduites, pour ne pas dire inexistantes. Elles se limitent à l’affichage de la grille (à utiliser pour aligner des éléments) et à l’affichage des icônes et des outils. Inutile donc d’espérer déplacer la fenêtre des calques ou d’afficher des fenêtres supplémentaires. Mais bon, du fait de la simplicité de son espace de travail, ce n’est finalement pas un problème.

Les outils ne sont pas très nombreux mais on a l’essantiel : Tampon, Gomme, Pipette, Pot de peinture, Pinceau, Sélection, etc.

PhotoFiltreOutils

Créer sa composition

PhotoFiltre reconnaît les formats standards de l’imagerie numérique à savoir JPEG, TIFF, PNG, GIF et même le format PSD de Photoshop ! Par contre il faut savoir que si le format TIFF comporte plusieurs calques, ils seront aplatis à l’ouverture du fichier. Sachez aussi que le format Raw n’est pas supporté, ce qui n’a rien d’étonnant vu la cible d’utilisateurs à laquelle est destinée ce logiciel.

Retoucher et embellir ses photos

Le menu Réglage de PhotoFiltre contient la plupart des options nécessaires pour redonner un peu de peps à ses images : Luminosité/Contraste, Teinte/Saturation, Balance des couleurs, Histogramme ou encore Niveaux. Il est même possible de modifier la tonalité de l’image en un seul clic grace aux options Niveaux auto et Contraste auto. PhotoFiltre se paye même le luxe de proposer des calques de réglages ou de fond de couleur, ce que ne propose même pas Gimp, pourtant plus orienté photographes expérimentés.

Créer un photomontage

Comme annoncé tout à l’heure, PhotoFiltre gère les calques, ce qui du coup, le rend apte à la création de photomontages. Le principe de fonctionnement est donc exactement le même que ses confrères que sont Gimp, Photoshop Elements ou encore Pixelmator. Il faudra donc veiller dans ce cas à utiliser le format de fichier propriétaire qui gère les calques (à utiliser pour la retouche non destructive) : le format PFI.

Les outils de sélection sont assez nombreux et conformes à ce type de logiciel (rectangle, cercle, lasso, lasso polygonal, etc.). Il y a même l’outil Baguette magique pour permettre de sélectionner des zones de même couleur (c’est pratique pour le ciel par exemple). Les touches CTRL et ALT permettent respectivement d’ajouter ou de supprimer des zones à une sélection.

Ces sélections peuvent également être sauvegardées (Sélection > Enregistrer la forme…) de manière à être récupérées ultièrement. De plus, si vous cliquez sur l’option Charger une forme… de ce même menu, vous constaterez que des sélections y sont déjà présentes (Cheval, Chat, Chien, etc.). Vous pourrez par exemple les utiliser pour créer des affiches ou vous initier à l’art du Scrapbooking.

Le point fort de PhotoFiltre, ce sont, comme son nom l’indique ses filtres. Ils sont en effet très nombreux et vous permettront soit d’embellir vos photos (Netteté, Encadrement, Antipoussière) soit de créer des effets spéciaux (Bande dessinée, Craquelure, Photocopie, etc.).

Bien sur l’outil Texte est présent et un calque de texte se créé automatiquement dès lors que l’on écrit sur la composition.

Exporter/Partager ses créations

De la même manière que PhotoFiltre est capable de lire les formats standards, il est aussi capable d’exporter les images dans les mêmes formats (Fichier > Enregistrer Sous). Attention toutefois à ne pas utiliser le format TIFF si vous souhaitez conserver vos calques (je me répète mais c’est important) car l’image est systématiquement aplatie.

Bonne surprise, ce logiciel est également capable de traiter les images par lots. Pour cela, il suffit d’aller dans Outils > Automatisation… pour afficher la fenêtre concernée. De là, il est possible de sélectionner le format de sortie, la taille des images et même d’appliquer un effet de filtre à la totalité des images contenues dans le dossier. C’est très pratique si l’on a par exemple besoin de créer une galerie d’image avec des photos ayant les mêmes caractéristiques.

PhotoFiltreFenetreAutomatisation

Il suffit de sélectionner les photos concernées et de choisir les options souhaitées pour leur appliquer les mêmes caractéristiques

Par contre, en ce qui concerne les possibilités de partage des photos, c’est beaucoup moins glorieux car il n’y a absolument rien de prévu 🙁 . Dans ce cas, vous pourrez par exemple l’associer à Picasa.

Au chapitre des regrets…

  • L’ergonomie est un peu vieillote. Avec son look du début des années 2000, un lifting ne lui ferai pas de mal.
  • Pourquoi ne pas avoir inclu d’outil netteté alors que l’outil flou est lui bien présent ? C’est d’autant plus dommage qu’il existe sous la forme de filtre. Il faudra donc utiliser 2 calques si l’on veut améliorer localement la netteté d’une image.
  • Dommage également qu’il n’y ai pas la commande Tons foncés/Tons clairs si appréciée des photographes. Actuellement seul le renforcement des tons sombres et des tons clairs est possible.
  • Il n’y a pas assez à mon sens d’outils de correction automatique comme par exemple la balance des blancs. Actuellement, seuls les fonctions Niveaux auto et Contraste auto sont présents.
  • L’outil Correction des yeux rouges n’existe pas. Seule solution, la correction manuelle, ce qui est loin d’être simple lorsque l’on débute en retouche photo…

Conclusion

PhotoFiltre est parfaitement adapté pour les débutants qui souhaitent apprendre à retoucher simplement et rapidement leurs photographies. Ce logiciel est fait pour vous si :

  • vous voulez apprendre à maîtriser le principe des calques.
  • vous voulez supprimer des petits éléments sur des fonds uniformes (comme la date de prise de vue, un fil électrique dans le ciel, etc.)
  • créer des petits photomontages simples (mélange couleur avec du noir et blanc, mettre un titre, etc.)

Sachez, avant de conclure, qu’il existe deux versions de Photofiltre. L’une gratuite (celle présentée ci dessus) et une autre payante (Photofiltre Studio). Si vous vous sentez limité par la version gratuite, n’hésitez pas à télécharger la version payante qui sera active pendant 30 jours.

Télécharger PhotoFiltre

Ces autres articles parlent aussi de : Gestion des calques Outils de retouche Photofiltre
197 Partages
Partagez11
Tweetez
Enregistrer185
+11
Partagez