Faire apparaître 2, 3 ou 4 fois une personne sur une seule et même image est l’un des trucages photo les plus connus et finalement assez simple à réaliser.  Comme vous allez le voir, une grande partie de la réussite de ce photomontage va se jouer à la prise de vue.

4 fois la même personne sur ce photomontage
Mais, avant de passer au vif du sujet, je tiens à vous rassurer tout de suite, la photo qui sert d’exemple n’a ni pour but de flatter mon égo ou de présenter une partie de ma garde robe 🙂 .

Ce tutoriel va également vous permettre de vous familiariser avec la gestion des calques. Et, comme je suis de bonne humeur aujourd’hui, nous irons ensuite un peu plus loin avec une fonction très intéressante en retouche photo : les masques de fusion.

Mais avant de se mettre devant son écran, il faut bien sur prendre les photos…

La prise de vue

Vous l’avez sans doute compris ou deviné, le photomontage qui illustre ce tutoriel est en fait constitué de 4 photos prises individuellement (soit une par personne présente) et superposées l’une par dessus l’autre.

Pour que l’effet final soit probant, il faut absolument que les photos qui constituent le photomontage soient identiques (avec bien sur pour seule différence, des personnes posant à divers endroits). En effet, comment réussir ce genre d’image si certaines photos sont plus claires ou plus foncées, si d’autres ne sont pas nettes au même endroit ou encore si le cadrage diffère entre les photos ?

Il n’y a donc qu’une seule solution pour créer les images qui s’intègreront parfaitement entre elles : un cadrage strictement identique et une prise de vue entièrement en mode manuel. Pour cette raison, bannissez si vous pouvez les compacts d’entrée de gamme ou les smartphones et utilisez de préférence un appareil photo qui soit entièrement débrayable (c’est à dire avec les réglages P, A, S, M).

Pour la prise de vue, procédez comme suit :

  • Commencez par fixer l’appareil sur un trépied ou à défaut sur un support immobile (ça, c’est pour conserver le même cadrage entre les photos…).
  • Mettez votre objectif en position grand angle puis déterminez le cadrage de votre photo ainsi que les endroits ou vous allez vous positionner sur l’image. Le fait de choisir un cadrage en grand angle offre deux avantages : vous avez plus de place pour vous démultiplier sur la photo et cela permet de bénéficier d’une plus grande zone de netteté (c’est une constante en photo : plus on cadre large, plus la zone de netteté augmente).
  • Passez en réglage manuel (mode M) puis fermez votre ouverture aux alentours de 7,1. Cela vous permettra d’avoir une zone de netteté assez importante. Déterminez à présent votre vitesse pour avoir une bonne exposition.
  • Faîtes la mise au point puis débrayez l’autofocus de votre objectif (position M ou MF). Si vous ne faîtes pas cela, l’appareil risque de refaire la mise au point lorsque vous prendrez la deuxième photo avec au final, des images avec des zones de netteté différentes.
  • Réglez la sensibilité ISO en choisissant de préférence une valeur faible (100 à 400) pour avoir une qualité d’image qui soit la meilleure possible.
  • Utilisez un déclencheur à distance. Vous serez ainsi certain de ne pas faire bouger l’appareil entre les prises. L’idéal étant dans ce cas de figure d’avoir un déclencheur sans fil afin de vous éviter de courir pour vous mettre en place avant la fin du compte à rebours (sauf si une autre personne assure la prise de vue bien sur).
  • Prenez enfin l’ensemble des photos. Faîtes plus de poses que ce que vous prévoyez de mettre sur le photo montage. Vous ferez le tri plus tard.

Bon, maintenant que les photos sont dans la boite, on peut passer à la deuxième étape…

L’assemblage des photos

Le principe est le suivant : les photos vont être superposées les unes par dessus les autres. Les zones ou doivent se trouver les clones seront ensuite « effacées » sur la photo du dessus pour révéler ce qu’il y a sur la photo du dessous, à savoir vous. Pour réaliser cette opération, il vous faut donc, comme annoncé plus haut, utiliser un logiciel qui gère les calques.

Note : les conseils et les captures d’écran qui illustrent ce tutoriel sont tous issus du logiciel gratuit The Gimp. Si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser le tutoriel vidéo qui présente la méthode avec le logiciel Photoshop Elements.


Comme annoncé en début d’article, je vous propose 2 techniques de réalisation

Technique n°1 : utiliser la gomme

C’est la méthode la plus simple et que tout le monde peut appliquer. Si vous débutez en retouche d’images, il est préférable d’opter pour cette solution. Je précise néanmoins qu’il est indispensable d’avoir compris le principe des calques pour pouvoir réaliser ce tutoriel. La méthode consiste donc à utiliser l’outil gomme et à effacer les zones qui masquent les personnes présentes sur les calques du dessous.

  1. Commencez par faire le tri des photos que vous allez utiliser puis ouvrez celle qui sera la première d’entre elles.
  2. Allez dans Fichier > Ouvrir en tant que calques… puis sélectionnez la seconde photo. Votre photo comporte désormais deux calques.
    ajouter un calque sur photo

    Ajout d’un calque sur la photo

    2 calques sur la photo

    Les 2 calques de la photo

  3. Répétez cette manipulation pour toutes les photos suivantes. Vous vous retrouvez maintenant avec une photo qui contient sur des calques différents, toutes les images qui vont être utilisées pour le photomontage.
  4. Assurez-vous que vos photos sont parfaitement alignées les unes par rapport aux autres. Pour se faire, cliquez/recliquez sur l’oeil à gauche du calque (1). Le décor doit être parfaitement immobile. Si ce n’est pas le cas, diminuez l’opacité du calque du dessus à 50%(2), cliquez sur l’outil déplacement puis sur le calque juste en dessous et utilisez les flèches de votre clavier pour déplacer l’image. Une fois que les deux premiers calques sont parfaitement alignés, repassez l’opacité du calque du dessus à 100% puis cliquez sur l’oeil pour le masquer. Baissez à présent l’opacité du deuxième calque de la pile puis utilisez à nouveau les flèches du clavier pour déplacer le troisième calque en partant du dessus. Procédez ainsi pour tous les calques.
    Calque Gimp
  5. Affichez maintenant tous vos calques (si ce n’est pas déjà fait) en cliquant sur l’oeil. Ils sont désormais tous visibles et parfaitement superposés.
  6. Cliquez sur l’outil gomme (3), déterminez sa taille (4), assurez vous que l’opacité est bien à 100 % de manière à tout effacer (5) et sélectionnez un contour à bords flous (6) de manière à rendre invisible le passage de la gomme.
    Outil gomme Gimp
  7. Positionnez vous sur le calque du dessus (celui qui est en haut de la pile). Assurez vous que l’effet de transparence de la gomme est bien activé (Calque > Transparence > Ajouter un canal alpha) puis passez-la sur la zone ou est présente la personne sur le calque juste en dessous (7).

    Outil gomme Gimp

    La seconde personne apparaît au passage de la gomme

  8. Cliquez du bouton droit sur le calque en haut de la pile puis sélectionnez l’option Fusionner vers le bas : les deux calques ne font plus qu’un et le nouveau calque contient dorénavant 2 fois la même personne. Pour ajouter une troisième personne, répétez les points 7 et 8 puis procédez ainsi jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul calque sur votre image.
  9. Faîtes un « Enregistrer sous » de votre photomontage et choisissez le format de votre choix.

Technique n°2 : utiliser les masques de fusion (appelés masques de calques dans Gimp)

C’est la méthode la plus complexe mais aussi la plus pratique (cf. mon article sur les masques de fusion). En effet, avec la technique précédente, on a vite fait de passer la gomme sur un élément qu’il ne faut pas effacer. Si l’on se rend compte de l’erreur tout de suite, ce n’est pas grave : on annule la dernière action et c’est OK. Par contre, si l’on enregistre et quitte son travail et que l’on s’aperçoit du problème à la réouverture de l’image, il faut refaire le calque qui a l’erreur. Avec le masque de fusion, on peut toujours revenir sur un calque pour modifier les zones transparentes ou opaques.

Comme vous allez conserver les calques, vous pourrez ainsi rajouter/supprimer des personnes à l’infini.

  1. Répétez les étapes 1 à 5 de la méthode précédente.
  2. Créez les masques de calque. Pour cela, faîtes un clic droit sur la photo qui doit recevoir le masque et choisissez l’option « Ajouter un masque de calque » puis « Noir (transparence totale) » dans la boite de dialogue suivante. Un rectangle noir apparaît à droite de la photo et celle-ci n’est plus visible. Répétez cette opération sur tous les calques (sauf sur le dernier).
    ajout d'un masque de fusion au calque d'une photo

    ajout d’un masque de fusion au calque d’une photo

    Masque de calque Gimp

    le masque de calque prend la forme d’un rectangle noir à droite du calque

  3. Il faut maintenant rendre visible les personnes présentes sur les calques associés aux masques de calques. Prenez l’outil « pinceau » (1) puis choisissez la couleur blanche (2). Déterminez la forme de la brosse (3) et son échelle (4) puis peignez la zone qui doit redevenir visible sur le premier masque de calque (5). Ce qui est sur le calque juste en dessous va apparaître comme par magie. Si vous avez débordé, pas de problème : sélectionnez la couleur noire pour votre pinceau et repeignez la zone que vous voulez à nouveau rendre transparente.
    L'outil Pinceau Gimp

    apparition du calque du dessous

    apparition du calque du dessous

  4. Répétez ces opérations sur tous les masques de calque de manière à faire apparaître toutes les personnes.
  5. Faîtes un « enregistrer sous » de votre document et choisissez l’extension TIF ou PSD. L’intérêt de cette méthode est bien sur de conserver une copie de votre photomontage avec tous ses calques et masques de calque (cf mon article sur « Les 5 règles d’or à respecter pour retoucher et restaurer ses photos »). La copie faite, vous pouvez maintenant aller dans le menu « Image » puis « Aplatir l’image » et l’enregistrer au format de votre choix.


Et voilà, votre photomontage est prêt ! Si vous avez toujours rêvé d’avoir des frères jumeaux ou soeurs jumelles, votre voeu est numériquement exaucé…

Loïc OLIVE

A propos de l'auteur...

Bonjour et bienvenue, moi c'est Loïc. Quand je ne rédige pas d'articles, je restaure, numérise et retouche les photos de mes clients. J'interviens également en amont du processus de traitement de l'image en donnant des cours photo. (En savoir +)

 
guide retouche photo gratuit

Téléchargez mon guide gratuit sur la retouche photo

Envie de vous mettre à la retouche photo et partir sur de bonnes bases ?

Téléchargez sans plus attendre mon guide gratuit de 99 pages pour savoir par où commencer pour apprendre à retoucher vos photos.

Votre adresse mail :

Pensez à vérifier vos indésirables...

81 Partages
Partagez74
Tweetez
Enregistrer7
Partagez