Il vous est surement arrivé d’être déçu par certaines photos qui n’étaient pas correctement exposées (ciel blanc, une rue plongée dans l’ombre et toute noire…). Et bien tout ça, c’est du passé ! Le HDR est une des techniques qui va vous permettre de créer des photos bien exposées aussi bien dans les ombres que les hautes lumières…

Vous l’aurez compris, le HDR (High Dynamic Range que l’on peut traduire en Français par grande gamme dynamique) est une technique à utiliser lorsque vous voulez photographier un sujet qui présente des écarts importants de luminosité (intérieur d’une église, devant une fenêtre, à contre jour etc…). Nos appareils photos, aussi sophistiqués soient-il, ne peuvent pas rendre dans ces cas là une image qui soit parfaitement exposée (il y aura forcément des zones trop claire ou trop foncées).

Le HDR consiste donc à prendre plusieures photos d’un même sujet et à différentes expositions. Les photos ainsi obtenues sont ensuite combinées pour obtenir au final, une photo qui soit correctement exposée sur la totalité de l’image.

Fusion HDR avec Photoshop Elements

La prise de vue

Le photomontage en HDR implique donc de prendre au préalable les photos. Voici donc les réglages que je vous recommande pour votre appareil photo :

  • Mettez vous en priorité ouverture et déterminez la sensibilité ISO de votre capteur. Seule la vitesse doit varier pour changer d’exposition. Il n’est en effet pas question ici de changer la profondeur de champ…
  • Sélectionnez le mode rafale. En effet, si vous êtes dehors, il faut prendre les photos rapidement car la lumière change vite et le vent ou le temps entre les prises de vues peut rendre les photos impossibles à traiter si un élément a bougé (nuages, feuilles…)
  • Sélectionnez le mode bracketing d’exposition auto (souvent appelé AEB) et déterminez la valeur de correction d’exposition. Si l’écart entre les zones sombres et fortement éclairées est important, choisissez une valeur entre 1 et 2 et une valeur plus faible dans les autres cas…
  • Sélectionnez le collimateur autofocus qui sera sollicité pendant la prise de vue. Ne laissez pas les collimateurs en mode automatique. Votre appareil pourrait ne pas solliciter le ou les même(s) collimateurs entre les photos, les zones de mise au point seraient donc différentes.
  • Choisissez le format Raw pour vos photos. En effet, celui-ci est beaucoup plus tolérant aux variations de luminosité que le format Jpeg (cf mon article précédent sur les différences entre les formats Raw et Jpeg).
  • Placez votre appareil sur votre trépied (fortement recommandé) et prenez les photos. Si vous n’avez pas de trépied, collez bien les coudes le long de votre corps, ne bougez plus et prenez les photos en rafale.

Le montage HDR

Il est temps maintenant de se mettre devant son ordinateur pour assembler ses photos.

La vidéo suivante vous présente les 3 techniques offertes par Photoshop Elements pour fusionner vos photos en HDR :

  • La fusion simple.
  • La fusion dynamique.
  • La fusion manuelle.

Loïc OLIVE

A propos de l'auteur...

Bonjour et bienvenue, moi c'est Loïc. Quand je ne rédige pas d'articles, je restaure, numérise et retouche les photos de mes clients. J'interviens également en amont du processus de traitement de l'image en donnant des cours photo. (En savoir +)

 
guide retouche photo gratuit

Téléchargez mon guide gratuit sur la retouche photo

Envie de vous mettre à la retouche photo et partir sur de bonnes bases ?

Téléchargez sans plus attendre mon guide gratuit de 99 pages pour savoir par où commencer pour apprendre à retoucher vos photos.

Votre adresse mail :

Pensez à vérifier vos indésirables...

12 Partages
Partagez12
Tweetez
Enregistrer
Partagez