Vous êtes doué en dessin ? Pourquoi dans ce cas ne pas s’essayer au light painting ? Comme vous allez le voir, l’intégralité de cet effet s’effectue à la prise de vue et ne nécessite donc pas de faire appel à votre logiciel de retouche photo pour ce tutoriel.

Light Painting
Le light painting, qui consiste à peindre de la lumière, est un procédé très amusant. Si vous cherchez à donner une petite touche d’originalité à vos photos, le light painting est fait pour vous…

Le principe est le suivant : vous allez braquer une lampe torche vers votre appareil photo et allez dessiner des formes pendant la durée d’exposition de votre photo.

Comme annoncé ci dessus, il n’y a pas de photomontage pour réaliser ce type de photo. Toute la réalisation de cet effet va s’effectuer lors de la prise de vue (sauf éventuellement pour corriger l’exposition de votre photo).

Le matériel

Le light painting nécessite d’avoir le matériel suivant :

  • Un appareil photo bien sur ! Etant donné qu’il faut travailler avec des temps de pose de plusieurs secondes, il faut impérativement avoir un appareil qui soit débrayable c’est à dire qui permet de régler manuellement le temps de pose.
  • Un trépied
  • Un déclencheur souple avec télécommande (indispensable si vous êtes seul).
  • Une lampe. Peu importe le modèle. Vous pouvez d’ailleurs en utiliser plusieurs pour varier les effets de couleurs, de puissance et de forme.

La réalisation du light painting

Il va donc vous falloir régler votre boitier pour avoir un temps d’ouverture de plusieurs secondes. Pour cela, il y a deux techniques :

  • Vous avez un déclencheur souple avec télécommande : réglez votre appareil en pose B (bulb).
  • Vous n’avez pas de déclencheur souple : dans ce cas, passez votre appareil en mode manuel (M), déterminez une vitesse de 15 à 30 secondes et mettez le retardateur.
  • Réglez les autres paramètres de la prise de vue comme suit :
  • Fermez l’ouverture (f 9) par exemple. Si, comme dans mon exemple, vous souhaitez faire une photo ou il ne fait pas complètement nuit, fermez l’ouverture au maximum (ici f 22).
  • Réglez la sensibilité du capteur sur 100 ISO.
  • Montez votre boitier sur votre trépied et déterminez le cadrage.
  • Mettez vous en place et appuyez sur votre déclencheur. Allumez votre lampe et dirigez le faisceau lumineux vers votre boitier.

Les conseils de Photograpix :

  • Faîtes une première photo sans jouer avec la lampe afin de vous assurer que votre temps de pose et votre ouverture sont correct. Si votre photo est trop foncée, augmentez la valeur d’ouverture.
  • Réfléchissez à l’avance au dessin que vous souhaitez réaliser et définissez des repères dans votre décor (n’oubliez pas que c’est plutôt difficile de dessiner quand on ne voit pas ce que l’on dessine).
  • N’hésitez pas à bouger lorsque vous dessinez. Si vous ne le faîtes pas, une ombre fantôme risque d’apparaître et l’effet sera moins réussi. C’est d’ailleurs pour cette raison que je vous recommande d’avoir un temps d’exposition assez long, même si votre dessin de prend que 3 ou 4 secondes pour être réalisé.
  • Si vous décidez de mettre une personne dans votre réalisation, mettez un coup de flash pour la rendre visible.
  • Si vous voulez faire du light painting en plein jour, utilisez dans ce cas un filtre à densité neutre.

Si vous êtes à cours d’imagination pour vos futures créations, voici quelques idées de photo que j’ai trouvé ça et là…

Le site de Michael Bosanko, un artiste en la matière…
http://www.flickr.com/groups/peinture-lumiere/pool/with/5863770177/
Voici quelques essais de light painting que j’ai réalisé…

Light Painting

la réalisation de cet effet à nécessité l’aide d’une seconde personne pour faire le tour de ma sillouette

Light Painting

Ces autres articles parlent aussi de : APN Trépied

27 Partages
Partagez21
Tweetez
Enregistrer6
Partagez