panorama Lilia

Panorama réalisé par assemblage de 3 photos. Taille à l’impression : 77 x 28 cm

La saison hivernale est propice à la photo de paysage. Le soleil est bas, les couleurs sont chaudes et le ciel est clair. Toutes les conditions sont réunies pour faire de beaux clichés. Pourquoi ne pas profiter de cette période pour prendre des photos destinées à être assemblées en un magnifique panorama ?  Comme vous le verrez dans cet article, ce n’est pas compliqué et vous obtiendrez vite de beaux résultats…

Les logiciels de retouche photo assemblent si bien les photos que les jonctions sont désormais complètement invisibles (à condition de suivre mes conseils 🙂 ). De plus, la résolution des capteurs des appareils photos actuels permet de concevoir des panoramas de très grande taille avec un superbe niveau de détail.

Ce tutoriel présente la méthode de prise de vue qui va permettre de créer des panoramas rectilinéaires (c’est à dire des panoramas rectangulaires). Je précise que cette technique peut s’appliquer à la quasi totalité des appareils photos numériques du marché et qu’elle permet d’obtenir des résultats bien plus précis que la méthode par balayage qui équipe de plus en plus d’APN (à condition bien sur d’utiliser le trépied).

Voyons donc dès à présent comment prendre ces photos.

La prise de vue

Le principe est le suivant : vous allez déterminer les paramètres d’exposition puis prendre les photos « à la suite » en balayant la zone qui vous intéresse et en faisant se chevaucher les photos entre elles.

Pour réaliser des panoramiques de qualité, il vous faut juste un trépied et votre appareil photo numérique. Ce trépied devra de préférence être équipé d’une tête panoramique (c’est le prix à payer pour avoir un assemblage impeccable). Cette tête, à la différence des autres têtes que l’on peut trouver dans le commerce, permet de positionner précisément l’objectif de votre appareil de manière à ce que l’axe de rotation soit parfaitement calé sur la pupille d’entrée dudit objectif. L’avantage de ce système est que celui-ci va vous permettre d’éliminer à coup sur les erreurs de parallaxe qui apparaîtront entre les photos.

La prise de vue s’effectue de la manière suivante :

  • Choisissez le cadrage de votre photo puis mettez votre trépied en place. Avant de choisir votre focale, n’oubliez pas que le grand angle déforme fortement les perspectives et créera donc des photos avec des bords étirés. En ce qui me concerne, j’aime bien utiliser la focale à 50 mm (en équivalent 24 x 36).
  • Déterminez les paramètres de vitesse et d’ouverture pour votre série de photos. Pour se faire, mettez votre appareil en mode manuel (M) puis choisissez une valeur d’ouverture plutôt moyenne pour avoir une bonne profondeur de champ (f 8 par exemple). Appuyez sur le déclencheur à mi-course et réglez la vitesse jusqu’à obtenir une exposition correcte.Correction d'expositionRegardez à présent comment se comporte l’exposition sur les autres photos que vous avez à faire puis déterminez la vitesse moyenne. Sauf zone d’ombre ou zone très claire (couchers de soleil ou photos d’intérieur par exemple), la valeur d’exposition devrait être quasiment identique entre les différentes prises de vues.
  • Faîtes la mise au point en appuyant à mi course sur le déclencheur puis débrayez l’autofocus de votre objectif. Il faut en effet éviter à tout prix que l’appareil refasse la mise au point au risque d’avoir des zones de netteté différentes sur la photo.
  • Prenez la première photo puis faîtes pivoter la tête de votre trépied de manière à ce que la photo suivante chevauche la photo précédente de 25 à 30%. Je vous conseille de cadrer en vertical pour les panoramas horizontaux et inversement pour les panoramas verticaux. Cela laissera ainsi une plus grande marge de manoeuvre pour le recadrage des panoramiques en post traitement.
méthode superposition photos panoramiques

Méthode de superposition des photos pour faire un panorama

  • Procédez de la même manière sur les prises de vues suivantes.

Si vous n’avez pas de trépied, rien n’est perdu ! Il est tout à fait possible de prendre des photos panoramiques à main levée. Prenez, dans ce cas, un repère au sol et tournez autour de ce point. Par contre, vos photos n’étant pas parfaitement horizontales et alignées, vous perdrez immanquablement de la photo lors du recadrage. L’autre avantage du trépied dans la prise de vue de panoramiques est que vous allez pouvoir travailler facilement à vitesse lente et basse sensibilité. Votre potentiel de création est donc du coup beaucoup plus large…

Il n’y a pas de limites quant au nombre de photos que vous pouvez prendre. Sachez toutefois que si votre appareil photo numérique est muni d’un capteur à 16 ou 18 millions de pixels, on arrive rapidement à des photos qui ont un poids très important. Pour information, la photo panoramique ci dessus fait 501 Mo (avec tous ses calques) et ceci, avec uniquement des photos en jpeg ! Autant dire qu’il vaut mieux avoir un ordinateur puissant…

Voilà, maintenant que vos photos sont prises, vous n’avez plus qu’à les assembler ou à les faire parvenir à Photograpix 🙂 .

Quelques trucs et astuces…

Si vous utilisez un objectif grand angle et que vous souhaitez avoir un horizon rectiligne, placez le au centre de votre photo.

Lors de la mise au point, pensez à l’hyperfocale pour avoir la zone de profondeur de champ la plus grande possible.

Autres types de photos panoramiques …

Il existe plusieurs types de montages photos panoramiques. En voici les grandes familles :

  • Les panoramas à 360° rectilinéaires : il s’agit de réaliser un panorama à 360° en tournant autour du point ou a été prise la photo (en voici un exemple avec le Mont Everest).
  • Les panoramas à 360° multi-directionnels : les photos sont prises comme si on était au milieu d’une boule. Cette technique, plus complexe, nécessite impérativement d’avoir un bon trépied. On se déplace alors virtuellement dans la photo (cet exemple est pour les fans de Pink Floyd… 😉 ).
  • Les panoramas à 360° mis sur un seul plan. Dans ce cas là il s’agit de photos « planètes ». Allez faire un tour sur le site de Kevin Perro, vous verrez, l’effet est saisissant.
  • Les panoramas géants. Il s’agit de photos rectilinéaires ou à 360°. Ces photos sont de très grande taille et d’un niveau de détail absolument stupéfiant ! Le panorama du Mont Blanc est une image de 365 Gigapixels. Mais ou s’arrêteront-ils ?

Allez, à vous de jouer maintenant…

Ces autres articles parlent aussi de : APN Photo panoramique Trépied

37 Partages
Partagez36
Tweetez
Enregistrer1
Partagez