Apprenez à retoucher vos photos...

Résolution du capteur, puissance du zoom, ergonomie, présence d’un viseur ou pas, d’un écran orientable, Wifi, GPS… C’est bon, vous avez fait le tour de la totalité des points à étudier pour vous permettre de choisir votre futur appareil photo numérique (APN). En êtes vous sur ? Vous êtes vous intéressé à la taille du capteur de votre futur joujou ? Comme nous allons le voir, celle-ci est déterminante dans le choix d’un APN…

Article mis à jour le 06/01/2017

Taille-capteurs

Représentation, à l’échelle, de la taille des différents capteurs intégrés dans les appareils photo numériques

Mais, avant de vous détailler les avantages et inconvénients liés à la taille des capteurs, je vais vous parler d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître…, à savoir, la photo argentique…

Celle-ci ne reposait quasi exclusivement que sur un seul format de film : le 24×36 (appelé aussi le 35 mm). Qu’il s’agissait de photographes amateurs ou professionnesl, de photos couleurs, noir et blanc ou diapositives, tout reposait sur ce format : un négatif de 24 mm de haut par 36 mm de long.

Pour permettre la transition argentique-numérique, les fabricants d’appareils photos ont conservé ce format pour une raison toute simple : permettre aux photographes de continuer d’utiliser leurs anciennes optiques. J’en arrive donc à la première vérité…

1 : plus le capteur est grand, plus c’est cher.

La première conséquence est donc d’ordre financière. Le capteur d’un APN, c’est comme le processeur d’un micro ordinateur : c’est ce qui coûte le plus cher à produire. Du coup, pour rendre la photo numérique accessible au plus grand nombre, les fabricants ont créé des capteurs de plus en plus petits. Exit donc le format universel qui prévalait juste là. Les photographes amateurs et professionnels ne sont désormais plus à égalité. Là ou avant c’était la qualité de l’optique, de la pellicule et du développement qui faisait la qualité d’une photo, c’est maintenant le triptyque optique – taille du capteur – logiciel de retouche qu’il faut prendre en compte.

2 : plus le capteur est grand, plus la profondeur de champ (PDC) diminue.

La PDC correspond à la zone de netteté d’une image. A grandissement et ouverture de votre objectif identique, cette zone de netteté sera d’autant plus grande que votre capteur sera petit. Il ne suffit donc plus aujourd’hui d’avoir des optiques lumineuses et de choisir une grande ouverture pour créer un flou d’arrière plan, il faut également un capteur qui soit suffisamment grand pour permettre de la restituer.

Conclusion : presque tout est net quand on prend une photo avec un appareil à petit capteur tandis qu’un appareil à grand capteur permet d’isoler un sujet par la création d’un flou d’arrière plan.

3 : plus le capteur est grand plus d’effet de flou est beau.

L’effet de flou, que l’on appelle également l’effet Bokeh (boke signifiant flou en Japonais) est directement lié à la taille du capteur.

Conclusion : la transition entre les zones nettes et floues dans l’image sera plus douce et progressive sur un appareil plein format (en 24×36 mm donc) que sur un capteur plus petit.

4 : plus le capteur est grand, plus sa dynamique augmente et plus on peut augmenter sa sensibilité ISO.

La dynamique d’un capteur est sa capacité à enregistrer une scène dont le contraste est fort (c’est à dire la différence entre les zones les plus claires et les plus foncées).

La dynamique et la sensibilité ISO sont liées à la taille des photosites qui composent le capteur.

Pour bien comprendre, prenons l’exemple d’une image de 20 millions de pixels. Ces 20 millions de pixels proviennent donc des 20 millions de photosites qui tapissent le capteur. Or, si ce capteur est de petite taille, il est bien évident que les photosites sont forcément beaucoup plus petits que s’ils étaient sur un grand capteur. Ces petits photosites étant moins sensibles que s’ils étaient bien gros et dodus, ils captent donc moins de lumière. Le signal électrique qu’ils fournissent doit par conséquent être amplifié, cela, d’autant plus que la sensibilité ISO sera élevée. C’est cette amplification qui est à l’origine du bruit numérique et de la perte de détail que vous pouvez voir sur vos images lorsque vous la regardez en grande taille.

Conclusion : un appareil à grand capteur « voit » donc mieux qu’un petit compact dans les ombres et les hautes lumières et il permet de monter beaucoup plus haut en ISO avant que le bruit numérique ne soit trop visible.

5 : plus le capteur est grand, moins on zoome loin.

Les lois de l’optique sont ainsi faîtes : à focale identique, le champ cadré est plus étroit avec un appareil à petit capteur.

Conclusion : on zoome donc plus loin avec une focale à 50mm sur un appareil à petit capteur que sur un appareil à grand capteur.

6 : plus le capteur est grand, plus les optiques sont grosses et pesantes.

Ca aussi, c’est lié aux lois de l’optique : la quantité de lumière nécessaire à une bonne exposition est directement proportionnelle à la taille du capteur. Plus la surface à éclairer est petite moins l’objectif est gros.

Conclusion : à focale identique, les optiques d’APN à petit capteur sont donc plus petites.

Au final, il n’y a donc pas photo 🙂 : le potentiel créatif et la qualité des images sera bien évidemment supérieur avec un grand capteur. Tout cela a malheureusement des conséquences : un coût élevé et un encombrement conséquent. Ca fini donc par un match nul : 3 points à l’avantage des petits capteurs et 3 pour les gros (quoique le fait de pouvoir zoomer loin peut être un inconvénient pour certains types de photos).

Par contre, veillez à comparer ce qui est comparable. Ne perdez pas de vue que les progrès technologiques sont fulgurants : un appareil à petit capteur de dernière génération donnera probablement de meilleures photos qu’un appareil pourvu d’un capteur un peu plus grand issu d’une génération précédente.

J’aurai également pu vous parler du rapport largeur/hauteur qui est différent en fonction du capteur choisi. Mais bon, lequel est un avantage et lequel un inconvénient ? C’est plus une histoire de goût qu’autre chose…

Avant de conclure, voici donc un tableau qui recense par type d’appareils, les différentes tailles de capteurs que l’on peut trouver aujourd’hui sur le marché.

Taille capteur
( en pouces)
Rapport L/HCompactBridgeHybrideRéflex
1/2,3"
(6,16 x 4,62 mm)
4/3OuiOuiOui
1/1,7"
(7,6 x 5,7 mm)
4/3Oui
2/3"
(8,8 x 6,6 mm)
4/3OuiOui
1"
(13,2 x 8,8 mm)
4/3OuiOuiOui
4/3"
(17,3 x 13 mm)
4/3OuiOui
APS-C
(Nikon + Sony : 23,6 x 15,8 mm)
(Canon : 22,2 x 14,8 mm)
2/3OuiOuiOui
Plein format
(36 x 24 mm)
2/3OuiOuiOui

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair sur les particularités liées aux capteurs et de leur incidence sur la qualité des photos.

Ces autres articles parlent aussi de : APN
46 Partages
Partagez39
Tweetez
Enregistrer1
+16
Partagez