Apprenez à retoucher vos photos...

Après avoir commencé à tester et présenter les logiciels de retouche photo, j’inaugure aujourd’hui une sorte de nouvelle rubrique dédiée au matériel. Pour ouvrir le bal, je vais vous parler de la tablette graphique Intuos Photo produite par Wacom. Que vaut elle ? Qu’apporte t-elle au travail de retouche ? Allez, place au test…

Je suis un addict de la tablette graphique. Cela fait maintenant plusieurs années que j’utilise cet outil pour retoucher mes photos et celles de mes clients.

En ce qui me concerne, la mayonnaise a pris tout de suite. Dès que j’ai essayé ce type de périphérique, j’ai été conquis par cette nouvelle façon de travailler. C’est plus précis qu’une souris, c’est plus ergonomique, le système de pression permet de jouer sur l’opacité et l’épaisseur de certains outils. Bref, j’aime !

Je ne vais pas chercher ici à vous convaincre de l’utilité de posséder une tablette graphique. Cela a déjà fait l’objet d’un article.

Non, aujourd’hui, je vais vous présenter un produit bien précis, la Wacom Intuos Photo. C’est une tablette graphique grand public et qui, comme son nom l’indique, est conçue à l’attention des photographes.

J’ai donc contacté la société Wacom qui ma gentiment fait parvenir le produit en question (merci 🙂 ). Je l’ai gardé 4 semaines, ce qui m’a largement laissé le temps d’en faire le tour…

Présentation

Caractéristiques techniques :

  • 1024 niveaux de pression.
  • 13 fonctions tactiles.
  • 6 boutons personnalisables (4 sur la tablette et 2 sur le stylet).
  • Surface active : 152 x 95 mm (6 x 3,7 po).
  • Poids : environ 300 g.
  • Compatible Mac et PC.

Le kit de base comprend :

  • La tablette avec ses 2 boutons en haut à droite et 2 en haut à gauche.
  • Le stylet Intuos Pen et ses 2 boutons sur le côté.
  • Un cable USB d’environ 150 cm. C’est très bien car ça permet de travailler avec suffisamment de recul pour ménager ses yeux.
  • Un CD d’installation contenant le pilote du périphérique. Si vous n’avez plus de lecteur de CD, il suffit d’aller sur le site de Wacom pour le télécharger.
  • 3 mines de rechange. On les trouve en retirant le cache à l’arrière de la tablette. Pour retirer la mine usagée et en mettre une nouvelle il faut utiliser le petit trou de blocage de la mine juste en dessous. Wacom-verso-tablette
  • La possibilité de télécharger plusieurs logiciels de retouche d’image en rentrant le numéro de série et la clé notés sur la boite. Les logiciels suivants sont proposés : Corel Aftershot Pro 2, suite Macphun et Paintshop Pro. Je précise que l’offre est différente selon qu’il s’agisse d’un Mac ou d’un PC.
  • Un abonnement de 30 jours à Video2brain.

Sachez qu’il est également possible d’acquérir un kit sans fil (non inclus dans l’offre de base). celui-ci comprend la batterie, l’émetteur et le récepteur.

Une dernière précision : la gamme Intuos regroupe en fait quatre produits différents (Draw, Art, Photo et Comic). A l’exception de la taille de la tablette, les caractéristiques techniques sont identiques. J’en déduis que seules les offres logicielles changent…

Installation et mise en route de l’Intuos Photo

L’installation de l’Intuos Photo s’effectue très simplement. On branche la tablette, on installe le pilote du périphérique et c’est parti !

Pour profiter au maximum de ses possibilités, la première chose à faire est d’adapter la tablette à sa façon de travailler. En aucun cas, ça ne doit être l’inverse. Si tel est le cas, il est beaucoup plus difficile de s’approprier cet outil qui a ainsi toutes les chances de finir au placard…
Pour se faire, il suffit de démarrer l’application Wacom Desktop Center et de cliquer sur Mes périphériques. On peut alors changer les paramètres par défaut.

On commence par sélectionner l’application à personnaliser. Un clic sur le petit + à droite permet de choisir la(les) logiciel(s) à piloter. Sachez d’ailleurs que n’importe quelle application peut être pilotée via la tablette. En effet, rien ne vous empêche de l’utiliser pour surfer sur internet (n’oubliez pas qu’elle est tactile), faire vos comptes, écouter de la musique, etc…

Une fois l’application sélectionnée, on peut paramétrer son comportement via les 6 onglets suivants :

  • Tablette. Il permet de choisir les fonctions à affecter aux 4 boutons en haut de la tablette.
  • Stylet. C’est l’équivalent de l’onglet tablette mais adapté au réglage du stylet.
  • Correspondance. Il va vous permettre de définir la zone active à l’écran et la zone active de la tablette. Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai réduit la zone active de la tablette pour éviter d’avoir la main à cheval sur le bureau et la tablette.
  • Options tactiles. Ceci permet de régler entre autre, la vitesse et l’accélération du pointeur (en ce qui me concerne, j’ai laissé les réglages par défaut du fabricant).
  • Gestes standards. Pour piloter la tablette au doigt (mais pas à l’oeil 😉 ). Cet onglet se limite à cocher/décocher les gestes qui n’ont pas d’intérêt pour vous (on ne peut pas créer de nouveaux gestes).
  • Commandes à l’écran. Cet onglet, très utile permet de créer une sorte de mini menu (jusqu’à 8 raccourcis possibles). Une fois créé, on l’attribue à l’un des boutons personnalisables (sur la tablette ou le stylet).

Pour ne pas avoir à refaire le travail 2 fois (par exemple en cas de plantage de votre système), il est possible de sauvegarder la totalité des réglages (sur le disque dur ou le cloud Wacom pour les photographes nomades). Cette sauvegarde s’effectue dans le Wacom Desktop Center (rubrique Sauvegarde).

Le fichier .wacompref contenant les réglages personnalisés de la tablette

Le fichier .wacomprefs contient les réglages personnalisés de la tablette

L’interface logicielle étant très proche de celle que j’utilise pour paramétrer ma tablette perso (j’ai une Intuos Pro M), les réglages se sont faits hyper facilement. Et si vous n’avez jamais eu ce genre de périphérique avant, pas de panique. L’interface est suffisamment claire pour vous permettre de régler votre matériel tout seul comme un grand.

Utilisation de la tablette graphique

De ce côté là , je n’ai pas grand chose à dire et c’est tant mieux.

La réactivité du stylet est très bonne, le système de pointage est précis et ne s’ouvre d’aucun décalage. Idem pour les niveaux de pression (identiques à ma tablette actuelle). C’est parfait.

La sensation de glisse du stylet à la surface de la tablette est différente de l’Intuos Pro. La mine accroche un tout petit peu plus au support mais cela ne m’a pas du tout dérangé. Par contre, j’ai l’impression que la mine a tendance à s’user un peu plus rapidement (rien de grave toutefois).

Idem au niveau des gestes tactiles, ça fonctionne bien. Sachez malgré tout que c’est un peu moins réactif que les tablettes tactiles (mais bon, ce n’est pas sa vocation première).

Une dernière précision : pour exploiter au maximum les possibilités de ce périphérique il faut bien entendu utiliser un logiciel qui reconnait les niveaux de pression. En voici quelques uns : Photoshop, Photoshop Elements, Affinity Photo.

Il est possible d'affecter jusqu'à 8 raccourcis différents sur un même bouton via l'onglet Commandes à l'écran.

Il est possible d’affecter jusqu’à 8 raccourcis différents à un bouton de la tablette via l’onglet Commandes à l’écran.

Au chapitre des regrets…

  • Dommage qu’il n’y ai pas de réceptacle pour le stylet. Celui-ci a tendance à rouler assez facilement sur le bureau. Attention à ne pas avoir trop de bordel sur votre plan de travail car il risque de rouler sous les feuilles…
  • Il n’y a pas de gomme à l’extrémité du stylet. Quand on est habitué, ça manque…
  • Les boutons sur la tablette sont selon moi, mal positionnés. Si l’on prend souvent la tablette dans la main et que l’on utilise le pouce pour appuyer sur les boutons, il faut obligatoirement la lâcher pour pouvoir appuyer sur les boutons situés de l’autre côté. En ce qui me concerne, j’aurai préféré un positionnement des 4 boutons d’un seul côté avec la possibilité de retourner la tablette pour qu’elle s’adapte aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers.

Acheter la tablette Wacom Intuos Photo

Conclusion

La Wacom Intuos Photo est une tablette graphique qui offre l’essentiel. Elle est précise, personnalisable, tactile, et devrait trouver sa place sur votre bureau. De part sa compacité et sa faible épaisseur, elle se glissera facilement dans la sacoche de votre ordinateur portable, devenant ainsi un outil de choix pour les photographes nomades.

Bien sur, elle offre moins de possibilités de personnalisation que les autres produits commercialisés par ce fabricant mais bon, on est dans l’entrée de gamme. C’est pour moi déjà très satisfaisant.

De part son prix accessible et les logiciels de qualité inclus dans le kit, vous auriez tort de vous priver de cet outil. Si la retouche photo est une passion pour vous et que vous jonglez fréquemment avec les calques et les outils de retouche, c’est un investissement qui en vaut la peine.

A propos de l'affiliation…

Le lien de produit présent ci-dessus est un lien affilié. En cliquant sur celui-ci, le vendeur sait (via les fameux cookies), que vous êtes allé sur mon site. Si vous achetez le produit, celui-ci me reverse alors une petite commission en tant que rapporteur d’affaires. L’argent récolté me permet ainsi de faire vivre ce blog. C’est un partenariat gagnant-gagnant. Vous ne payez pas plus cher, j’apporte des clients au vendeur ce qui me rapporte un peu d’argent.
Ces autres articles parlent aussi de : Idée cadeau
3 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer1
+1
Partagez1