Apprenez à retoucher vos photos...

Envie de numériser vos photos, négatifs et/ou diapositives ? Laissez-moi vous présenter VueScan, un logiciel de numérisation utilisable par n’importe quel scanner et qui va vous permettre d’automatiser et d’obtenir des fichiers image de très bonne qualité…

VueScan

Ca fait un bail que je n’ai pas parlé de numérisation sur ce blog (depuis mon premier article pour être précis). Ce billet est donc pour moi l’occasion de remettre ce sujet au goût du jour…

Comme vous le savez, l’acquisition d’une image numérique peut se faire de deux façons : par le biais d’un Appareil Photo Numérique (APN) ou d’un scanner.

Si la qualité du scanner est bien entendu déterminante pour obtenir de bonnes images numériques (notamment son capteur), il ne faut pas négliger pour autant le logiciel de pilotage de votre appareil. Sur ce dernier point, deux choix s’offrent à vous :

  • Utiliser le logiciel fourni par le constructeur de votre appareil (comme par exemple Epson Scan).
  • Utiliser un logiciel développé par un éditeur tiers. Dans cette catégorie, deux éditeurs se partagent le marché des logiciels de numérisation : VueScan (que je présente ici) et Silverfast.

Pourquoi acheter un logiciel de numérisation comme VueScan ?

A ce niveau de lecture de l’article, vous vous posez probablement la question suivante : « A quoi bon acheter un logiciel de numérisation puisque j’en ai déjà un qui m’a été fourni avec le fabricant de mon scanner ? ».
Comme souvent, je vais essayer de vous convaincre de l’intérêt de posséder ce genre de logiciel. J’y vois quatre raisons principales :

  • Il offre des réglages plus fins et propose de nombreuses options qui sont totalement inexistantes dans le logiciel fourni par le constructeur du matériel. L’argument massue est le fait qu’il est possible, comme avec un APN, de récupérer les fichiers au format Raw ou DNG délivrés par le scanner. Avoir un logiciel de numérisation comme VueScan peut donc permettre d’obtenir des fichiers avec un potentiel de retouche plus important et par conséquent, d’accroître la qualité des images produites par votre appareil (attention, ça ne fait pas de miracles non plus…)
  • Il fait gagner beaucoup de temps. Ceux qui ont déjà numérisé ou commencé à numériser leurs archives familiales savent exactement de quoi je veux parler. Numériser ses anciennes photos, négatifs ou diapositives peut-être long, très long. Du fait que ce type de logiciel offre de nombreuses possibilités d’automatisation (j’y reviendrai en cours d’article), l’utilisateur peut ainsi simplifier et accélérer son processus de numérisation.
  • Il permet de continuer à utiliser un scanner qui ne peut plus fonctionner du fait d’un logiciel obsolète et donc incompatible avec votre système d’exploitation. Pour illustrer cet exemple, je vais vous parler de mon cas précis. Je possède un scanner à film de marque Nikon. Ce fabricant ayant (hélas) arrêté la production de ce type de matériel, le logiciel Nikon Scan n’est par conséquent plus mis à jour et ne fonctionne donc plus sous Mac OS X El Capitan qui fait tourner ma machine. Grâce à VueScan, ce n’est plus un problème et mon scanner est toujours utilisable.
  • Il reconnaît tous les types de scanners. Si vous êtes comme moi et que vous avez au moins deux appareils, ça fait un seul logiciel à gérer et à maîtriser. C’est quand même plus simple…

Présentation de VueScan

VueScan est un logiciel édité par la société Hamrick. Celui-ci permet de piloter la quasi totalité des scanners qui existent ou ont existé (l’éditeur revendique le fonctionnement de son logiciel sur plus de 3000 appareils). Pour savoir si votre scanner est pris en charge, c’est par ici. Vous pouvez aussi télécharger la version d’essais de VueScan et voir si ça marche.

Le fonctionnement de votre appareil avec VueScan est ultra-simple car il n’y a aucun paramétrage à prévoir. On télécharge puis installe le logiciel. Il ne reste plus qu’à mettre le scanner sous tension pour commencer à l’utiliser et à redémarrer le logiciel. Et voilà, c’est tout !, il n’y a aucun pilote à installer…

Fonctions disponibles

Logiciel en Français ?Oui
Fichiers de sortieJPEG, TIF, PDF, Raw, DNG
Nom automatiqueOui
Options d'automatisationOui
Numérisation par lotOui
Correction de l'expositionOui
Correction des couleursOui
Support technologie infrarougeOui
Gestion profils ICCOui
Sauvegarde des paramètres de numérisationOui
OS supportésWindows, Mac, Linux
Nombre de scanners pris en chargePlus de 3000
Fonctionne pour :Photographies, diapositives, négatifs
Coût39,95 $ (édition Standard)
89,95 $ (édition Professionnelle)

L’interface

L’espace de travail de VueScan se présente comme suit :

  • Les options et paramètres de numérisation sont situés à gauche de l’écran. Comme vous le verrez plus loin, ces options sont différentes selon le niveau d’utilisateur choisi.
  • A droite, c’est la zone d’affichage de l’image pré-numérisée (Aperçu) et numérisée (Numérisation).
  • En bas, on retrouve les boutons qui permettent de lancer la numérisation, zoommer dans l’image, la faire pivoter, etc…

A la manière des autres logiciels de numérisation, il est possible de choisir l’une des trois interfaces suivantes via la liste déroulante Options dans l’onglet Entrée :

  • L’option Basique est celle destinée aux débutants qui préfèrent laisser le logiciel choisir les bons paramètres de numérisation. Seuls les choix de la résolution, de la taille, du format de fichier, de l’emplacement sur le disque ou encore du nom sont possibles.
  • L’option Standard offre logiquement beaucoup plus de possibilités et de choix. Il est ainsi possible de demander à VueScan d’optimiser les documents numérisés (restauration des couleurs, renforcement de la netteté, suppression des poussières (si votre scanner est équipé de cette fonction), correction de la balance des blancs, choix de l’espace couleur, etc…).
  • L’option Professionnelle est bien entendu celle qui est la plus complète et c’est elle qui justifie pleinement l’acquisition de ce logiciel. Avec elle, l’utilisateur peut automatiser de nombreuses tâches (rotation, redressement, sauvegarde et même impression pour les plus pressés). Les utilisateurs soucieux d’obtenir des couleurs les plus fidèles possibles apprécieront la possibilité de régler la balance des blancs (y compris manuellement).

De plus, dès l’ouverture du logiciel, une petite fenêtre (désactivable) apparaît pour distiller sa petite astuce du jour. Rien de tel pour apprendre à mieux utiliser le logiciel…

VueScan astuce du jour

La petite astuce du jour qui s’affiche à chaque démarrage de Vuescan

Numériser une photo avec VueScan

Celle-ci s’effectue classiquement en trois étapes conformément aux autres logiciels de marché.

1. L’aperçu.

Avant de numériser définitivement un document, il convient tout d’abord de le prévisualiser. C’est durant cette étape que l’on indique au scanner la zone à numériser (ça évite de se retrouver avec une photo sur une page blanche correspondant à la totalité de la surface scannée), que l’on règle les couleurs, l’exposition etc…

Il suffit de cliquer sur le bouton Aperçu pour prévisualiser le document à numériser.

2. L’optimisation des images

Durant cette étape, l’utilisateur navigue dans les onglets Filtre et Couleur (disponibles dans l’option Classique et Professionnelle) pour affiner, si besoin, le rendu colorimétrique de l’image.

L’onglet Filtre permet de restaurer par voie logicielle les couleurs délavées de l’image, d’optimiser sa netteté, de réduire le grain des films positifs et négatifs, etc…

L’onglet Couleur offre des possibilités de réglages plus précis avec notamment le réglage de la balance des blancs et la correction de l’exposition via le réglage du point noir, du point blanc et de la luminosité.

Le point fort de ce logiciel est la possibilité qu’il a, comme les APN, de sauvegarder les fichiers obtenus au format Raw ou DNG (mode Professionnel uniquement). Par contre, sachez qu’il y a une petite subtilité car le format Raw n’en est pas réellement un (c’en fait un fichier TIFF avec du Raw dedans). Pour le DNG par contre, c’est du vrai DNG. L’énorme avantage de ces formats de fichier est que l’on scanne l’image une bonne fois pour toutes et qu’il n’est pas nécessaire de re-numériser le document si l’utilisateur n’est pas satisfait par le rendu du scan. Laissez-moi vous expliquer comment ça fonctionne…

Une fois l’image numérisée et enregistrée (Raw ou DNG), il est possible réutiliser ce fichier pour procéder à un nouveau rendu de numérisation. Pour se faire, il suffit de choisir Fichier dans l’option Source (onglet Entrée) et de sélectionner le fichier à re-numériser virtuellement. L’utilisateur choisi ensuite un nouveau rendu de couleur et clique sur le bouton Numériser. Un nouveau fichier est ainsi généré à partir de l’image d’origine. Cela revient en fait à utiliser Vuescan comme un logiciel de retouche.

3. La numérisation

L’image optimisée, un petit clic sur le bouton Numérisation en bas d’écran, et le scan du document commence. Le fichier est ensuite enregistré à l’emplacement indiqué et selon les paramètres choisis (résolution, type de fichier, espace couleur, compression, nom du fichier, etc…).

Comme indiqué plus haut, la quasi-totalité des options peuvent-être automatisées.

Il est ainsi possible de choisir une résolution de pré-numérisation faible pour obtenir rapidement un aperçu de la photo à numériser. L’utilisateur sur de son coup peut même supprimer cette étape pour passer directement à la numérisation, voir même à l’impression.

De la même manière, il est possible de paramétrer VueScan pour qu’il lance automatiquement la pré-numérisation / numérisation toutes les x secondes (ça laisse ainsi le temps à l’utilisateur de positionner la photo contre la vitre du scanner). Pour ma part, j’ai paramètré VueScan pour qu’il lance l’aperçu dès l’insertion d’une diapositive dans mon scanner à film. Quelques secondes de gagnées ou je peux faire autre chose…

Ce ne sont que quelques exemples. Les possibilités d’automatisation sont multiples et permettent ainsi à chaque utilisateur de paramétrer le scanner en fonction du but à atteindre et de sa façon de travailler.

L’ensemble de ces paramètres peuvent ensuite être sauvegardés. Un clic sur le menu fichier suffit pour faire apparaître les différentes configurations mémorisées.

Au chapitre des regrets…

L’affichage de l’histogramme n’est pas top. La représentation des courbes des composantes rouges, vertes et bleues qui constituent l’image numérique sont très succinctes et ne sont pas évidentes à lire pour un public non initié. Il ne s’affiche d’ailleurs pas par défaut (il faut aller dans le menu Image pour pouvoir le visualiser).

Dommage également qu’il de soit pas possible de prévisualiser sous forme de vignettes l’ensemble des vues présentes sur un négatif. Cela permettrait de faciliter le choix de la vue à scanner…

Acheter VueScan

VueScan est proposé sous deux formes :

  • L’édition standard (49,95 $) : vous pouvez opter pour cette formule si vous n’avez que des photos papier à numériser. La license vous donne le droit à des mises à jour gratuites pendant un an.
  • L’édition professionnelle (89,95 $) : si vous envisagez de numériser à la fois des tirages papier et des films, il vous faut la version professionnelle. Avec cette formule, vous bénéficiez de mises à jour illimitées.

J’ajoute que l’éditeur est généreux puisque la license est valable pour quatre ordinateurs. Autant dire qu’il est peu probable que vous ayez besoin d’une license supplémentaire…

Conclusion

VueScan est donc un logiciel plutôt destiné aux personnes ayant un certain niveau de connaissances en imagerie numérique et/ou à la recherche d’une solution pour automatiser au maximum leur processus de numérisation. Dans le cas contraire, son utilisation ne se justifie pas forcément.

Cela fait un moment maintenant que j’ai laissé tomber les logiciels de pilotage fournis par les fabricants de mes scanners au profit d’un logiciel comme VueScan. Grâce à lui, j’ai automatisé mon processus de numérisation et j’obtiens bien entendu des fichiers de qualité. C’est le logiciel que j’utilise quotidiennement pour scanner et restaurer les photos de mes clients.

Ces autres articles parlent aussi de : Format raw Histogramme Numérisation photo Résolution photo
7 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer4
+11
Partagez