Apprenez à retoucher vos photos...

Aujourd’hui j’ai décidé de vous présenter un logiciel de retouche photo que je connais très bien puisqu’il s’agit de Photoshop Elements. Si vous êtes un habitué de ce blog, vous avez pu constater que je l’utilise régulièrement pour illustrer mes tutoriels. Ce logiciel n’ayant pas encore été présenté de façon détaillée,  j’ai décidé de palier ce manquement par cet article. Vous allez désormais tout savoir sur Photoshop Elements : ce qu’il sait faire, ses limites et à qui il est destiné…

Article mis à jour le 04/11/2016

Photoshop Elements

Photoshop Elements, un logiciel très complet et puissant

Photoshop Elements (PSE) est avant tout un logiciel conçu pour répondre aux besoins des photographes et amateurs de photographie. Il permet d’améliorer, de retoucher ses photos et de créer des photomontages. C’est la version grand public et accessible de Photoshop. Il est à classer dans la catégorie des logiciels qui gèrent les calques.

Ce logiciel possède de nombreuses fonctions extrêmement élaborées (la plupart étant issues de son grand frère, Photoshop). Il en découle, par conséquent, un logiciel au potentiel de création et de retouche très élevé.

FonctionsOUINON
Gestion des calquesX
Calques de réglagesX
Masques de fusionX
Présence des modes de fusionX
Présence de filtres créatifsX
Correction des yeux rougesX
Gestion des courbesX
Gestion des niveauxX
Correction des perspectivesX
Corrections des déformations de l'objectifX
Dessin vectorielX
Lecture fichier RawX
Via Camera Raw
Assemblage photo panoramiqueX
Assemblage HDRX
CatalogageX
Via Elements Organizer
Effets de texteX
Effets d'ombresX
Création de formes personnaliséesX
(Limité à l'addition/soustraction de formes)
Gestion des modes de couleursX
Gestion des scriptsX
(lecture seulement)
Partage sur les réseaux sociauxX

Ce potentiel est d’autant plus important que ce logiciel est fourni avec deux “pièces jointes” :

1. L’espace de travail

Photoshop Elements est un logiciel simple d’utilisation et conçu pour être utilisable par tous.

Comment Adobe a t-il fait pour conjuguer puissance et utilisation multi profils ? C’est très simple, le logiciel contient 3 modes de travail. Chacun d’entre eux a été conçu pour s’adapter à un profil d’utilisateur :

  • Le mode de travail Rapide. C’est le mode adapté aux débutants. Les options de retouche sont limitées mais celles-ci permettent de faire l’essentiel : améliorer et retoucher simplement et efficacement ses photos. Pour se faire, il suffit de cliquer sur les icônes à droite de l’écran et de choisir l’intensité du réglage à appliquer. Des vignettes présentant l’image telle qu’elle sera après correction aident le photographe à faire son choix.

Mode-Rapide-Photoshop-Elements

  • Le mode de travail Guidée. C’est aussi un mode adapté aux débutants. Il permet de créer très simplement des photomontages et des effets spéciaux (effet maquette, Lomo, Flou d’arrière plan, Pop-art, etc.).

mode Guidée de Photoshop Elements

Pour créer une composition, il suffit de cliquer sur la vignette de l’effet choisi et de suivre les instructions qui s’affichent à l’écran.

  • Le mode de travail Expert. C’est le mode adapté aux amateurs et expert en manipulation d’images. C’est bien sur dans cet environnement de travail qu’il convient de se positionner si l’on veut utiliser toute la puissance du logiciel.

Mode-Expert-Photoshop-Elements

L’environnement est classique de ce type de logiciel : les outils sont à gauche, la photo à retoucher est au centre et, bien sur, à droite, on retrouve les fenêtres d’affichage (calques, histogramme, historique etc.) dont l’agencement peut être personnalisé.

Ainsi, les habitués de Photoshop ne seront pas perdus et trouveront instantanément une partie des outils et des fonctions qu’ils ont l’habitude d’utiliser. Il en est de même pour les raccourcis claviers. Ils sont bien sur les mêmes que pour Photoshop et donc conformes aux bons usages des photographes.

Raccourcis-outil-Photoshop-Elements

Le simple fait de survoler les outils permet de voir leur raccourci

Les outils

Ceux-ci sont nombreux (56 en tout), variés et répartis en 5 catégories (Afficher, Sélectionner, Améliorer, Tracer et Modifier). Qu’il s’agisse de retoucher localement les pixels d’une image, d’effectuer des sélections complexes ou de faire du dessin, le domaine d’action de ces outils est très large.

Outils-Photoshop-Elements

De nombreuses options de réglages sont possibles. Dès lors que l’on clique sur l’un d’entre eux, les options correspondant  à l’outil s’affichent dans la zone d’option en bas de l’écran.

OptionsOutilsPhotoshopElements

Les options de l’outil Correcteur

2. Créer sa composition

PSE reconnait les formats standards de l’imagerie numérique : JPEG, TIF, Raw, GIF, PNG et bien sur le format maison de chez Adobe, le PSD. Il est même capable de lire les photos retouchées dans Photoshop même s’il ne dispose pas de l’ensemble des fonctions utilisées pour faire le travail de retouche. C’est pratique car ça permet par exemple d’utiliser une image qui a été retouchée par un pro et de rajouter sa petite touche personnelle avec PSE.

Retoucher et embellir ses photos

Que vous soyez débutant en retouche d’image ou que vous ayez déjà de bonnes connaissances, ce logiciel est plutôt bien équipé pour vous permettre d’embellir vos images.

  • Pour les débutants : en plus du mode de travail Rapide présenté ci dessus, de nombreux modes automatiques sont également présents dans le mode de travail Expert via le menu Réglage (Niveau, Contraste, Couleur, Netteté etc.). Grâce à eux, il est possible en un seul clic de laisser le logiciel optimiser vos images.
  • Pour les amateurs : il est bien sur tout à fait possible de procéder à des retouches manuelles grâce aux calques de réglages ou à des fonctions très utiles comme la commande Tons foncés/tons clairs… pour déboucher les ombres ou assombrir les zones trop claires. Les utilisateurs qui connaissent Camera Raw apprécieront également la possibilité offerte depuis la version 12 d’utiliser cette extension pour retoucher les photos, même si celles-ci ne sont pas au format Raw (on bénéficie ainsi de nouvelles possibilités de réglages).

L’avantage étant ici que l’utilisateur bénéficie des excellents algorithmes de traitement d’image qui existent pour Photoshop.

Ceux qui aiment le noir et blanc apprécieront la possibilité de jouer sur les couches Rouge, Vert ou Bleu pour créer un effet précis (Réglages > Convertir en noir et blanc…).

Créer un photomontage

EffetBasculeDecentrement

Il suffit de suivre les consignes affichées à l’écran pour réaliser ses propres photomontages (ici l’effet maquette)

Là aussi, les débutants ne sont pas mis à l’écart car le mode de travail Guidée (cf. ci dessus) a justement été conçu pour leur permettre de créer des effets spéciaux sans connaissances préalables en retouche photo. Pour un résultat encore plus rapide vous pouvez aussi afficher la fenêtre Effets et faire votre choix parmi la multitude d’options proposées. Un simple cliquer-glisser permet ensuite d’appliquer l’effet choisi à l’image.

Les amateurs apprécieront le fait que le logiciel gère les masques de fusion et les calques de réglages pour créer des compositions plus élaborées. Pas de problèmes non plus pour travailler à l’aide d’une tablette graphique (les outils sont sensibles à la pression du stylet).

En ce qui concerne les fonctions de détourage, elles s’effectuent facilement grâce aux 9 outils dédiés. Il est bien sur possible de mémoriser et de gérer les sélections mémorisées (via le menu Sélection).

Au niveau des filtres, là aussi, il y a du choix : pas moins de 12 catégories regroupent au final 105 filtres différents. Si l’on ajoute la possibilité de les cumuler entre eux, ça laisse entrevoir pas mal de possibilités.

Enfin, les styles de calques seront parfaits pour créer des effets d’ombres ou de reliefs, notamment pour les textes (Calque > Style de calque > Paramètre de style…).

3. Exporter/Partager ses photos

Les photos peuvent être exportées dans les fichiers les plus communs : Jpeg, Gif, Png, Tif, Psd, et Bmp.

En ce qui concerne le partage, il s’effectue directement en cliquant sur l’onglet Partager. Le logiciel prend en charge la diffusion des images sur les réseaux sociaux les plus communs (Facebook, Twitter, Flickr) ainsi que sur Adobe Revel, le service de partage en ligne d’Adobe.

Historique des modifications

  • Apparition des effets Texte de la photo, Collage d’effets, Effet de vitessePictural et Créateur d’images dans le mode de travail Guidée.
  • Ajout de la fonction Traits du visage (Réglages > Traits du visage) pour pouvoir faire sourire les visages peu expressifs.
  • Création de l’outil Correction de perspective par recadrage pour corriger les déformations liées aux perspectives.
  • Apparition de la fenêtre Filtres dans le mode de travail Expert et simplification du processus d’utilisation. Il suffit de cliquer sur le filtre pour l’appliquer et de déplacer le curseur juste en dessous pour faire varier son intensité.
  • Ajout de plus de 100 nouveaux cadres et arrières plans (Fenêtres > Effets).
  • Ajout de la possibilité de positionner les calques au sein d’un groupe et de les identifier par une couleur.
  • Amélioration des algorithmes de traitement des outils Correcteur et Correcteur localisé.
  • Apparition de nouveaux modes de retouche automatique comme Réduction automatique du tremblement, Suppression automatique de la brume et les looks intelligents (changement de la tonalité et des couleurs à travers 5 propositions différentes).
  • Intégration de l’outil Redressement dans le mode de travail Rapide.
  • Amélioration de l’outil Améliorer le forme de sélection. Les détourages complexes comme les cheveux ou poils sont désormais mieux gérés.
  • Nouvelle interface pour le mode de travail Guidée. Les effets sont désormais classés par type.
  • Création de nouveaux effets dans le mode de travail Guidée : Effet de vitesse et Redimensionnement.
  • Déplacement des réglages Photomerge dans le mode de travail Guidée et simplification du processus de réalisation des assemblages panoramiques.
  • Création de l’outil Améliorer la forme de sélection qui permet de modifier une sélection existante (extension ou réduction).
  • Suppression de l’option Concordance de style dans Réglage/Photomerge.
  • Création de l’option Composition (toujours dans Photomerge) pour permettre l’intégration automatique d’un élément d’une image dans une autre image.
  • Amélioration de l’outil Recadrage. Il est désormais possible de visualiser des possibilités de recadrage proposées par le logiciel.
  • La création de diaporamas vidéo est désormais possible dans la version Mac (onglet Partager).
  • Ajout de la fonction Couverture de Facebook pour créer facilement un avatar qui s’intègre de manière cohérente dans l’image d’arrière plan de votre profil (onglet Partager).
  • Apparition de deux nouveaux effets dans le mode de travail Guidée : Noir et blanc (pour créer des effets en nuances de gris) et Sélection en N&B (pour ne conserver qu’une seule couleur dans l’image).
  • Création de 19 nouveaux effets (Fenêtre > Effets) permettant de créer de nouveaux photomontages en un seul clic.
  • Intégration des effets de textures et de cadres dans le mode de travail Rapide.
  • Nouveaux effets dans le mode Guidée : Restaurer ancienne photo, Effet zoom rafale et Effet Puzzle.
  • Apparition de deux nouveaux outils : l’outil Déplacement basé sur le contenu et l’outil Emporte-pièce.
  • Evolution des outils Retouche des yeux rouges (on peut corriger les yeux jaunes des animaux) et Redressement (une option de remplissage automatique est désormais proposée).
  • Nouveau réglage dans le menu Réglages : Réglage optimisé et automatique des tons.
  • Possibilité de partager ses photos sur Twitter.
  • Réapparition de l’onglet Partage (il avait disparu dans la version 11).
  • Apparition de la fonction Ouvrir dans Camera Raw…  (menu Ouvrir) pour permettre de retoucher les photos qui ne sont pas au format raw dans Camera Raw.
  • Refonte complète de l’interface graphique :
    • le gris anthracite laisse la place au gris clair
    • les outils ont été redessinés
    • des icônes sont désormais présents à cotés des textes dans les modes Rapide et Guidée.
    • les options de paramétrage des outils n’apparaissent plus en haut mais en bas d’écran
    • apparition de la fonction Espace de travail personnalisé pour permettre l’agencement personnalisé des fenêtres (histogramme, historique, effets etc.).
    • suppression du cliquer glisser pour sélectionner les outils connexes.
    • disparition de l’onglet Partage
  • Apparition des scripts (exécution uniquement).
  • Apparition de l’option Amélioration du contour qui permet de détourer plus facilement les éléments complexes tel que les cheveux ou poils.
  • Création de nouveaux filtres : bande dessinée, roman illustré ainsi que plume et encre.
  • Apparition de nouveaux effets dans le mode de travail Guidée comme les photos miniatures (Tilt-shift), le vignetage ainsi que des photos sous exposées (low key) ou sur exposées (high key).
  • Création de nouveaux modèles de cartes, d’albums ou de calendriers.

Au chapitre des regrets

Photoshop Elements est un logiciel un peu cher (99€). Mais bon, pour ce prix là, vous en aurez pour votre argent… Il ne faut pas perdre de vue que ce logiciel a été conçu pour les personnes qui veulent produire des images et un travail de qualité.

De plus, avec ce logiciel, on s’engage sur la durée. Si vous débutez en retouche photo, vous en aurez probablement pour des années avant d’avoir besoin de fonctions qui n’existent pas dans ce logiciel. L’investissement est donc parfaitement rentable.

Ainsi, si vous lisez cet article, bien cher Adobe (oui, oui, je sais, toujours dans le sens du poil… 😉 ), voici les fonctions qui selon moi, mériteraient d’être incluses dans ce logiciel :

  • Rendre possible la création de scripts (l’équivalent des macros dans Excel). Cette fonction a été lancée dans la version 11 avec une dizaine de scripts mais il est vraiment dommage qu’il ne soit pas possible de créer ses propres scripts. Cela permettrait à chacun de créer son petit effet et de le partager avec la communauté de photographes. Rien de mieux à mon sens pour augmenter encore un peu plus l’attractivité de ce logiciel et permettre à chacun d’utiliser son potentiel créatif.
  • Développer l’outil de transformation. Celle-ci est aujourd’hui un peu trop limitée (Rotation, Perspective et Echelle uniquement) ce qui est un véritable frein à la création de photomontages encore plus élaborés.
  • Intégrer le dessin vectoriel. Celui-ci est aujourd’hui très sommaire puisqu’il n’est pas possible de dessiner des formes ou de modifier des formes existantes. D’autres logiciels moins chers font nettement mieux dans ce domaine (Par ex. Gimp ou Pixelmator).

Acheter Photoshop Elements

Je compte sur vous pour inclure ces modifications dans la version 16 OK ?

En conclusion

Ce logiciel est l’un des plus puissants du marché. Il devrait ravir le photographe (débutant ou confirmé) que vous êtes.

Vous avez envie d’en savoir encore plus ? Bon ben dans ce cas il ne vous reste plus qu’à vous procurer l’ouvrage que j’ai écrit sur Photoshop Elements.

Acheter mon livre sur Photoshop Elements


A propos de l'affiliation…

Le lien de produit présent ci-dessus est un lien affilié. En cliquant sur celui-ci, le vendeur sait (via les fameux cookies), que vous êtes allé sur mon site. Si vous achetez le produit, celui-ci me reverse alors une petite commission en tant que rapporteur d’affaires. L’argent récolté me permet ainsi de faire vivre ce blog. C’est un partenariat gagnant-gagnant. Vous ne payez pas plus cher, j’apporte des clients au vendeur ce qui me rapporte un peu d’argent. Si vous ne voyez pas ce lien, désactivez votre bloqueur de publicité

25 Partages
Partagez19
Tweetez
Épinglez4
+12
Partagez